Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Pour soutenir l'islamisme

7 Septembre 2014 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Islamisme

SI vous aimez les décapitations et les lapidations, si vous approuvez les châtiments corporels et la torture, si vous soutenez les prises d'otages, si vous détestez les homosexuels, si vous voulez que les femmes soient assujetties aux désirs mâles des hommes, si vous voulez instaurer une théocratie mondiale, si vous voulez que l'on convertisse à l'islam par la violence et les menaces de mort, si vous appréciez le terrorisme, si vous espérez que se répandent l'obscurantisme et le fanatisme et que l'on ferme les écoles, ALORS vous devez faire votre choix politique, vous devez combattre avec ardeur, dans les cortèges en hurlant des slogans, les Etats qui se battent contre l'islamisme et vous devez tout faire, en allant jusqu'aux mensonges les plus vifs, pour affaiblir la résistance au Hamas, aux shebabs, aux talibans, aux djihadistes.

Allah est vraiment très grand, pour se trouver des alliés parmi les "défenseurs des droits de l'homme", les "partisans de la laïcité", ceux qui croient en "l'avenir du genre humain".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Ludo 08/09/2014 14:35

Il faut combattre le mal à sa racine.Qu'est-ce qui a engendré l'Islamisme,l'état islamique ?

Daniel Pisters 09/09/2014 09:37

Ludo pose une question fondamentale et non fondamentaliste à laquelle j'ai au la distraction médiocre de ne pas répondre, emporté par le flot de mes propres idées: "Qu'est-ce qui a engendré l'Islamisme,l'état islamique ?"
Réponse rudimentaire:

1) le besoin de réunir les Arabes, tissu tribal fort décousu et encore plus esclave des Mésopotamiens que les Juifs ne le furent des Egyptiens.
Ce courant fluctuant au travers des siècles doit nécessairement se cristaliser en Etat: sa finalité.

2) Qualité de l'Islam reconnue même par Ernst Jünger: La spiritualité doit se construire en bastion, un mur de briques d'interdits, un mur de sens interdits pour continuer d'indiquer une direction vers l'Infini.Il ne faut pas trop mépriser les Imams et rester ouvert au dialogue avec eux. Rien ne doit tronquer le discours théologique.
Les Musulmans, si grotesques soient-ils quand ils affirment qu'une maison qui accepte un chien hors de sa niche ne sera pas visitée par l'Ange Gabriel, me semblent mériter une écoute pour les guider vers plus de largesse d'esprit.
La diplomatie n'est qu'un des arts de la guerre, et parmi les plus importants.

Daniel Pisters 09/09/2014 08:50

Excusez-moi, Ludo, mais il y a une certain décalage dans nos commentaires.

Bien évidemment que je me gausse des interdits rétrogrades (pléonasme?) relatifs à la sexualité, ou à l'Amour dans un sens plus absolu (et je pense que cela existe: il existe des formes d'amour qui dépassent - enfin ne sous situons pas à nouveau dans la hiérarchie des valeurs - la sexualité, mais Freud, tant dénigré de nos jours, a assez bien démontré que tout est lié). Soit.

La Racine du Mal est impossible à combattre car elle est déjà toute une arborescence.

C'est l'informaticien qui vous parle ici, car assez étrangement, on appelle "root" le sommet, le noeud père de tous les noeuds (et même des neuneus comme François Hollande). La racine s'arbore vers le bas, si vous voulez. L'informaticien est tellement habitué à manipuler ce genre de structures, qu'il en assume le paradoxe philosophique sous-jacent (je ne parle pas vraiment de l'informaticien "moyen").

Mircéa Eliade a écrit un essai intéressant: "Lucifer et l'Androgyne". Androgyne, androïde... Etrange convergence vers un avenir (je n'écris pas l'Avenir car j'y crois peu) qui n'est qu'un retour aux origines (assez décevant au fond... car autant dire: à rien).

Notez, mon cher Ludo, que dans le sublime film de SF Blade Runner, la fin qui a été coupée dans la version Director's Cut), le policier incarné par Harrison Ford accepte pleinement l'idée de faire l'amour et de partir reconstruire sa vie avec une femme-robot.

Cela signifie l'acceptation du factice, de l'Artefact Absolu comme substitut de la Réalité (assez erronément assimilée à la Nature - Lire l'Anti-Nature de Clément Rosset, un philosophe français un peu plus crédible que Michel Onfray) mais n'ayant rien à envier à celle-ci.

De même vous pourriez faire l'amour à un transsexuel. Et qui sait ? Si de cette goutte de parfum masculin (le musc tant prisé des femmes) bien diluée dans une fausse féminité, ne pourrait pas remonter une essence encore plus élaborée pour relancer l'Amour Courtois ;) Ah ah ah! Mais ne rions pas trop légers.

Cela n'excuse en rien cette sorte d'expérience malsaine favorisée par le PS (qui conspire donc contre l'Espèce Humaine): non pas le mariage homosexuel qui ne me dérange point, mais la fausse implication de ce mariage: adopter des enfants. Je me fous de l'avenir de l'humanité (autant que ce soit possible pour un humain programmé pour le contraire) mais cette "liberté" est aberrante, et relève des pires manipulations d'apprentis-sorciers.

La RTBF et France 2, chaînes passablement asservie à l'idéologie du PS, surtout la première, ont affirmé qu'il y avait eu 3000 manifestants contre le mariage homosexuel, alors que, selon des observateurs plus professionnels (moins dépendant de François Hollande), il y en aurait eu a moins cent milles. Le problème, je le répète, n'est pas le mariage homosexuel, mais ce qu'il est censé (de façon insensée) impliquer: l'adoption des enfants par un couple de deux papas ou de deux mamans (même si un papa est une maman etc.)

On a fait tellement de problèmes dans un proche passé pour permettre à un couple "normal", au curriculum vitae irréprochable, aux moyens plus que nécessaires pour assumer son rôle parental, d'adopter un enfant blanc. Racisme inversé, puisqu'on leur permettait de se rabattre sur des Jaunes ou des Noires. Mais les socialistes n'ont pas l'intellect nécessaire pour percevoir leur propre contradiction.

Je suis heureux que je ne sois pas le seul à m'intéresser au blog de Jean Baudet.

Daniel Pisters 07/09/2014 16:00

Exception faite d'Oscar Wilde ou d'Alan Turing, je déteste les homosexuels (c'est une masse, selon certaines statistiques récentes: 3 hommes sur dix préfèrent fondamentalement - sur le plan sexuel - les hommes aux femmes - vous ne savez donc jamais à qui vous serrez la main, quels orifices les doigts de cette main ont explorés la veille).
Hormis ma Maman et France Bastia; je déteste les femmes et suis absolument hostile à la liberté d'expression de ses créatures qui ont à peu près la même capacité de réflexion qu'une dinde de Noël décapitée.
J'aime les châtiments corporels, et même la torture pour autrui. Ces spectacles alimentaires sont largement diffusés par les médias (qui semblent donc les aimer plus que moi). Je suis un peu comme tout le monde aussi: j'aime le sang et les boyaux et les cris de souffrances pendant que je déguste mon apéritif devant la télé, à cette différence près que je ne verse pas de larmes de crocodile, et que de la contemplation je ne passerais pas aussi aisément à la pratique, à la contribution effective au meurtre et à la torture.
L'Islam est la plaie que mérite l'Occident, le fléau de l'hypocrisie civilisée peut maintenant se rallier contre un ennemi commun, caricatural dans sa barbarie médiévale, ce qui le dispense d'être trop introspectif par rapport sa propre abjection.
Le vrai crime des Islamistes ce n'est pas tant de massacrer des humains qui pullulent, mais de détruire des oeuvres d'art, comme ces bouddhas millénaires démolis par les Talibans. De même rien ne m'a autant déçu des Nazis que le fait qu'ils aient brûlé des livres. S'ils pouvaient revenir aujourd'hui et refaire des expositions sur l'Art Dégénéré, des anthologies sur la Poésie Dégénérée (L'Arbre à Parole, Traversées, la SPF), mais ils sont venus trop tôt et comme toujours dans leur bêtise teutonique bornée se sont emportés et trompés de victimes, non : de cloportes délictueux à châtier.
Selon la même logique, les Islamistes ne sont-ils pas venus trop tôt aussi?
S'ils avaient attendu un peu plus que l'Occident ne s'enlise vraiment tout à fait dans son déclin poisseux, ils en auraient eu de bonnes raisons de faire le nettoyage!
L'infériorité des Sémites par rapport aux Ariens me semble se démontrer par ceci que ces derniers arrivent au bon moment: à point nommé pour la Chute de Rome. Les barbares de l'autre côté de la Méditerranée, sont ou trop tard, ou trop tôt. Ils sont complètements décalés, les pauvres! Mais c’est peut-être à cause de toute cette à traverser. Les rats sont bon nageurs pourtant.