Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

La Revue Generale a 150 ans !

13 Juin 2015 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Littérature, #Belgique

J'étais, ce matin de juin, dès dix heures, au Palais des académies, pour assister à la séance de commémoration du 150ème anniversaire de la Revue Générale, la plus ancienne revue vivante en Belgique, fondée à l'initiative des évêques belges en 1865, lors de la dernière année de règne du roi Léopold numéro un. Je suis membre du Comité de rédaction de ce périodique depuis 1996, et je me réjouis toujours quand l'occasion se présente de revoir mes collègues. Il y avait une bonne centaine de personnes dans l'auditorium de la rue Ducale. Des collaborateurs réguliers ou occasionnels, des lecteurs sans doute, des curieux peut-être.

La séance a commencé par une allocution de Jacques De Decker, secrétaire perpétuel de l'Académie de langue et de littérature françaises, que j'écoutai attentivement assis à côté de mon ami Jean-Loup Seban et juste derrière le poète Piet Lincken. Puis il y eut un excellent exposé de Francis Delpérée, qui sut rendre vivante l'évocation de l'histoire (un siècle et demi de l'histoire des Belges !) de la revue, fondée par le parti catholique au temps du premier Léopold et devenue pluraliste (sinon, comment y serais-je ?) au temps du roi Philippe. Francis commença par une métaphore anatomique en expliquant que la RG marche sur deux jambes. Il voulait dire la Politique et la Culture, car c'est bien le commentaire politique et le commentaire culturel (surtout littéraire) qui se partagent l'essentiel des pages de la revue. Francis termina cette allocution historique et captivante (je voyais défiler les grandes heures, pas toutes glorieuses, de l'aventure des Belges, et je me souvins de Georges Sion...) par quelques considérations bien venues sur la délicate coexistence des médias de papier et d'Internet. Puis il y eut l'intervention de Jean-Baptiste Baronian, dont l'extraordinaire érudition littéraire me surprend toujours. Il m'apprit notamment, à propos d'une comparaison entre la RG et la Revue des Deux Mondes, qu'Alfred de Musset appelait Sainte-Beuve "Sainte-Bévue". Vraiment, je ne m'ennuyai point.

Le mot de la fin revint évidemment à France Bastia, directeur et rédacteur en chef de la revue, rayonnante, enthousiaste et très émue. Je sais la somme de travail, d'abnégation, de courage, il faut pour diriger une revue et pour faire sortir tous les mois une nouvelle livraison (j'ai fait ce dur métier de 1978 à 1996). Comme c'est court, un mois (qui court...) pour sélectionner des textes, pour mettre en pages, pour discuter avec les auteurs (souvent prolixes), pour faire imprimer, pour organiser le routage, et pour recommencer à pousser le rocher de Sisyphe du prochain numéro.

Après les applaudissements, l'assistance grimpa le grand escalier au tapis rouge pour se rendre à la salle des marbres, pour saluer, pour congratuler, pour s'enquérir de la santé de l'un ou du dernier succès littéraire de l'autre, pour manger et pour boire. C'est ainsi que j'eus le bonheur, entre autres rencontres, de m'entretenir avec les poètes Dominique Aguessy, Isabelle Bielecki, Claire-Anne Magnès, avec les romancières Anne-Michèle Hamesse, Martine Rouhart, Evelyne Wilwerth, avec Renaud Denuit, avec Vincent Dujardin, avec Guy Delhasse, avec Edmond Radar, avec Marc Wlmet, avec Christian Libens...

150 ans ont passé, une tradition culturelle s'est maintenue à travers les vicissitudes socio-politiques du "vivre ensemble" de deux peuples européens qui ne parlent pas la même langue. Mais curieusement, dans la salle des marbres, il m'a semblé que l'on parlait plus des Grecs que des Flamands. Il est vrai que, comme l'a rappelé Francis Delpérée, la RG est "ouverte sur le monde"...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie 23/07/2015 17:18

Bonjour
J’ai bénéficier d'un prêt de 40.000€ de jordi klaus verna sur
une durée de remboursement de 3ans auprès de jordi klaus verna qui fait des offres de prêt a toutes les personnes dans le besoin et sérieux a un taux d’intérêt juste de 2%.Donc si vous êtes intéressé ou vous avez une personne ou parents qui est dans le besoin pour que toutes dans le besoin puisse la joindre afin d'avoir plus d'informations sur sa demande d'offre de prêt entre particulier.
Veuillez Le contacte par Email: jordiklausverna@yahoo.es

marie 23/07/2015 17:18

Bonjour
J’ai bénéficier d'un prêt de 40.000€ de jordi klaus verna sur
une durée de remboursement de 3ans auprès de jordi klaus verna qui fait des offres de prêt a toutes les personnes dans le besoin et sérieux a un taux d’intérêt juste de 2%.Donc si vous êtes intéressé ou vous avez une personne ou parents qui est dans le besoin pour que toutes dans le besoin puisse la joindre afin d'avoir plus d'informations sur sa demande d'offre de prêt entre particulier.
Veuillez Le contacte par Email: jordiklausverna@yahoo.es