Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Testament philosophique 3

10 Octobre 2015 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Philosophie

Je poursuis, dans ce troisième billet, mon introspection, mon effort pour faire renaître mon passé dans ma mémoire embuée, l'analyse critique de mon autobiographie, la célébration sublime du grand culte égocentrique, car toute recherche de vérité commence par des questions, et une question est toujours la question de quelqu'un, d'un "moi" ou d'un "je". Ce "quelqu'un" fut d'abord Thalès, à Milet, puis Platon, à Athènes, puis bien d'autres encore, qui dirent solennellement, par un beau soir méditatif (ou peut-être un matin) : "je me demande si...". Philosophie bien ordonnée commence par soi-même. Voici la philosophie d'un "moi", qui est un moi né à Bruxelles, à la rue Haute, en 1944, alors que les soldats anglais et américains débarrassaient le monde du nazisme allemand et du militarisme japonais, en attendant le déploiement de nouvelles horreurs idéologiques.

L'histoire des systèmes de pensée (1997-2015)

En 1997, je termine les démarches exténuantes en vue de la liquidation de mon entreprise d'édition : licenciement du personnel, publications au Moniteur belge, discussions avec les fournisseurs, consultations d'avocats et de comptables... Je ne suis plus le patron de personne, et je vais pouvoir me consacrer à temps plein au travail philosophique. J'ai 53 ans, et il commence à être temps que je sache enfin quelle est la racine de l'Être, s'il possède dix ou douze catégories, ou davantage, et quel est le sens de mon existence, là (à Bruxelles, dans le quartier des pagodes), c'est-à-dire de mon Dasein (Heidegger) ou de ce qui précède mon essence (Sartre). Je n'ai plus mes revues pour m'exprimer, mais en réalité ce n'était pas bien grave, car les nécessités du commerce me censuraient. On ne parle pas de phénoménologie et d'herméneutique à des ingénieurs et à des industriels, qui formaient l'essentiel du lectorat de ma revue Ingénieur et Industrie ! Mais j'avais gagné l'amitié de France Bastia, romancière, et de son époux, André Goosse, grammairien, qui dirigeaient la Revue Générale, et qui m'invitèrent à devenir membre du comité de rédaction de ce périodique - le plus ancien de Belgique, fondé en 1865. J'avais ainsi un lieu pour publier mes articles... Un matérialiste athée plutôt à droite dans l'organe des intellectuels de gauche d'obédience chrétienne !!!

Mon programme, en 1997, était d'une simplicité exemplaire, comportant deux étapes. Primo, étudier de manière critique l'histoire des systèmes de pensée, c'est-à-dire composer une "archéologie des savoirs", comme disait Michel Foucault à la suite des beaux travaux d'épistémologie historique de Gaston Bachelard. Secundo, à partir des résultats de cette vaste enquête (d'où viennent les idées de connaissance, d'être, de matière, de dieux, d'éternité, etc.), tenter de construire une nouvelle philosophie, donc une gnoséologie, une ontologie et une éthique. Je ne me fixais pas de deadline, sachant qu'il me faudrait de nombreuses années pour accomplir un travail si ambitieux. Je me disais d'ailleurs que fort probablement la maladie et la mort m'empêcheraient de répondre à toutes les questions ! Mais est-il besoin d'espérer pour entreprendre ?

L'étude historique des systèmes de pensée comportait, dans mon esprit, deux volets complémentaires : l'histoire de la science, de la technique et de l'industrie (STI) et l'étude de la non-STI, c'est-à-dire des religions, de la philosophie, des idéologies et des "sciences humaines".

Mon "Histoire de la STI" fut achevée en quelques années, et publiée en 9 volumes par Vuibert (Paris) de 2002 à 2009 (plus de trois mille pages). Mon "Histoire de la non-STI" est encore inachevée. Quelques volumes ont été publiés par Jourdan (Bruxelles) et par La Boîte à Pandore (Paris). Quelques résultats épistémologiques découlant de ces recherches ont fait l'objet de trois volumes édités par L'Harmattan (Paris) en 2005 et 2006 : Mathématique et vérité, Le signe de l'humain, Une philosophie de la poésie.

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article