Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Il faut moderniser l'islam

17 Novembre 2016 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Religion

On entend dire qu’il faut moderniser l’islam. Des intellectuels de toutes sortes, notamment en France, dissertent et débattent sur la nécessité d’adapter l’islam à la modernité, allant même jusqu’à préconiser un « islam de France ». Il faut, disent-ils, que les théologiens musulmans relisent le Coran et l’interprètent à la lumière du modernisme.

Le fait est que le christianisme, par le contact avec la philosophie (notamment la pensée du Grec Aristote, largement connu par les chrétiens d’Europe occidentale grâce à la transmission des textes par les Arabo-musulmans !) puis avec la science (Copernic, Galilée, Darwin…), s’est transformé à partir de la fin du Moyen Âge, pour tenir compte des avancées de la pensée, mais avec quelles résistances ! Il suffit de mesurer le temps qu’il a fallu pour que l’Eglise admette l’héliocentrisme copernicien.

Mais que signifie « moderniser une religion » ? En quoi une religion diffère-t-elle dans les Temps modernes de ce qu’elle fut au Moyen Âge ? Comment tiendra-t-elle compte de la pensée de Spinoza, de Diderot et de Voltaire, de Feuerbach, de Nietzsche et de Freud, de Jean-Paul Sartre et de Simone de Beauvoir, d’André Comte-Sponville (L'esprit de l'athéisme. Introduction à une spiritualité sans Dieu, 2006) et de Michel Onfray (Traité d'athéologie. Physique de la métaphysique, 2005), d’Eric Zemmour et de Caroline Fourest et de Christine Tasin ?

Et d’abord, qu’est-ce que la modernité ? Ce n’est pas nécessairement l’athéisme et le refus de toute religion, mais c’est la prise en compte, sérieusement, du fait qu’il se pourrait bien que les dieux et les « réalités spirituelles » n’existent pas, qu’elles ne sont que des illusions élaborées par l’esprit humain sous l’effet de la peur de la mort. La modernité, c’est le doute systématique et le scepticisme, c’est non pas la contemplation d’une Vérité donnée (révélée) mais la recherche d’une vérité qui s’éloigne toujours à mesure qu’on s’en approche, c’est tout le contraire d’un dogme fanatiquement accepté et imposé par des « savants ».

Alors, au temps d’Al-Qaïda et de Daech, peut-on raisonnablement penser que des musulmans soient prêts, non pas à renoncer à leur foi, mais à admettre qu’une foi religieuse n’est qu’une hypothèse invérifiable ? Que des musulmans soient prêts à admettre que, peut-être, Allah n’existe pas, et que, peut-être, Mahomet fut un illuminé comme Bouddha, comme Jésus, comme Ron Hubbard ? Peut-on raisonnablement penser que des imams soient prêts à se réunir en concile pour renouveler leur lecture d’un texte rédigé au VIIème siècle ?

J’aimerais bien voir fleurir un christianisme de France, un judaïsme de France, un bouddhisme de France, un hindouisme de France, un confucianisme de France, un athéisme de France et un islam de France. Pour apaiser les besoins de spiritualité et d’espérance du peuple de France. Nous verrons…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article