Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Qu'est-ce que la politique ?

23 Février 2017 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Politique

D’excellents auteurs (je songe par exemple à Maurice Duverger) ont défini la politique comme l’art de gérer les conflits. Autrement dit, il s’agit de se battre, d’user de violence mentale ou physique. C’est donc une affaire sérieuse, puisqu’il peut y avoir mort d’homme. L’on peut classer les conflits en trois groupes, différents par les adversaires mis en présence. Il y a d’abord les conflits entre communautés distinctes : les « guerres étrangères ». L’Histoire en comporte d’innombrables, depuis l’extermination des hommes de Néandertal par les hommes de Cro-Magnon jusqu’aux récentes « guerres mondiales », qui ont conduit le combat politique jusqu’à une espèce de perfection. Il y a ensuite les conflits au sein d’une même tribu ou d’une même nation, ce sont les « guerres civiles ». Il s’agit, pour deux groupes en présence (les plébéiens et les patriciens, les royalistes et les révolutionnaires…), de tenter d’accéder au pouvoir, soit par la force brutale (coups d’Etat…), soit par la persuasion des discours, à grands renforts de rhétorique et de démagogie. C’est le combat entre ceux qui gouvernent et ceux qui voudraient gouverner.

Enfin, il existe un troisième groupe de conflits, qui n’opposent plus des dirigeants à des dirigeants (de communautés différentes ou d’une même communauté), mais des dirigeants à des dirigés. C’est la tension, pouvant aller jusqu’à la révolte et aux émeutes, qui existe toujours entre ceux qui détiennent le pouvoir et ceux qui le subissent.

Dans tous les cas, la violence est centrale, l’homo politicus est un homme insatisfait, prêt à atteindre ses objectifs de puissance (recherche de souveraineté, de liberté, d’espace vital, de ressources diverses…) par la désobéissance, par l’intimidation des rassemblements, ou par la lutte armée. Insatisfait, l’homme politicien veut « changer l’ordre des choses ». Certains y parvinrent : Alexandre le Grand, Jules César, Napoléon, Bismarck, Staline, Hitler, Mao Tsé-Toung. Nous observerons peut-être bientôt les changements accomplis par Marine Le Pen ou par Jean-Luc Mélenchon. De glorieux combats en perspective…

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marcelle Dumont 24/02/2017 17:38

Belle analyse! Pas très réjouissante. Je préférerais rencontrer l'homme de cro-magnon que Marine Le Pen au coin de ma rue.