Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Réflexions sur le patronat

29 Mars 2017 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Economie

Les patrons ont des qualités intellectuelles (connaissances techniques, économiques et juridiques, rigueur, créativité…), physiologiques (résistance à la fatigue), caractérielles (résistance au stress, réactivité) et comportementales (aptitudes managériales) tout à fait exceptionnelles. C’est pourquoi le patronat est tant détesté par les marxistes, les socialistes, les communistes, les gauchistes, les situationnistes, les trotskystes, les maoïstes, les socio-démocrates, les travaillistes, les syndicalistes, les mélenchonistes, les hamonistes, les arthaudistes, les poutouistes.

En effet, la psychologie nous enseigne que l’envie et le ressentiment qu’elle provoque forment un puissant générateur de haine et de détestation. Les psychanalystes, en particulier, ont bien montré que l’envie conduit à l’agressivité. Et l’on peut remonter bien plus haut dans l’histoire de l’analyse de l’envie. Déjà en plein Moyen Âge, dans sa théorie des « sept péchés capitaux », le théologien chrétien Thomas d’Aquin avait établi le lien qui va de l’envie à la haine. Et plus près de nous, un René Girard a développé toute une doctrine montrant dans le désir (c’est-à-dire l’envie) la source des conflits, montrant au passage les liens profonds entre la violence et le sacré.

Et je me dis que ceux qui croient avec véhémence au « progrès de l’Humanité » et à la construction d’un « monde meilleur » devront bien admettre que ce nouveau monde proviendra des actes et des entreprises d’hommes et de femmes ayant des qualités intellectuelles, physiologiques, caractérielles et comportementales tout à fait exceptionnelles. Si l’Humanité a progressé au cours de l’Histoire (plus quantitativement que qualitativement, hélas), c’est grâce à des entrepreneurs comme Watt, comme Lenoir, comme Gramme, comme Siemens, comme Ford, comme Peugeot, comme Boeing, comme Rolls et comme Royce, comme Harley et comme Davidson, comme Hewlett et comme Packard, comme Toyoda… La grande majorité des humains, aussi « libres et égaux en droits » furent-ils, n’ont contribué en rien à l’amélioration de la condition humaine. Les qualités intellectuelles, physiologiques, caractérielles et comportementales sont rares. 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angelilie 31/03/2017 11:45

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog. au plaisir