Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Moins de lucides et plus de cons !

29 Juin 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

De nombreux observateurs constatent, parfois en s'en scandalisant, qu'il y a de plus en plus de pauvres, et donc, fatalement, de moins en moins de riches. C'est bien vrai. Mais peu nombreux sont ceux qui remarquent qu'il y a de moins en moins de lucides, et donc de plus en plus de cons !...

Lire la suite

L'essence des religions

28 Juin 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

Les religions sont des métaphysiques populaires, c'est-à-dire des productions mentales spontanées et naïves, élaborant des mythes devenant des dogmes au cours de la stratification socio-historique. Et comme, évidemment, le peuple est toujours et partout plus nombreux que l'élite...

Lire la suite

Bilan

18 Juin 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

A ce jour, j'ai publié 21 livres, 79 nouvelles et poèmes, 317 comptes rendus critiques et 420 articles divers dans des revues, des magazines ou des journaux. Soit 837 titres. Ainsi se résume mon activité textuelle, c'est-à-dire en réalité mon activité "tout court", car je n'ai pas fait grand-chose d'autre dans ma vie, sinon quelques récoltes botaniques en Afrique équatoriale et la création d'une revue (Technologia, 1978-1989), ce qui d'ailleurs est encore de l'ordre du textuel.

 

Bilan désastreux. J'ai fait de longues siestes pendant lesquelles je n'ai rien écrit. J'ai assisté à des concerts dont il ne me restre même pas les mélodies dans les oreilles, et j'ai vu des films et lu des romans, et j'ai parlé à quelques femmes. J'ai même visité quelques villes lointaines, quelques savanes, deux ou trois forêts et, très brièvement, le désert marocain. Et maintenant je commence à souffrir des douleurs physiques qui prennent le relais de mes souffrances métaphysiques. Je vais bientôt rejoindre les 100 milliards d'hommes qui m'ont précédé sur cette Terre qui aurait pu être si belle, qui m'a donné quand même quelques beaux jours, mais je n'échangerais pas un repas pittoresque à la Plaka à Athènes, ou la visite des pyramides de Gizeh, ou une promenade d'été sur le boulevard Saint-Michel, contre le plaisir mélancolique de poursuivre la réflexion épistémologique d'Aristote et de Husserl.

 

Il paraît que dans un bilan l'actif égale le passif. Et pourtant, dans le mien, que de siestes !...

Lire la suite

Ce n'est que littérature

18 Juin 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

L'urgence littéraire est souvent, et même peut-être toujours, autobiographique (le besoin d'écrire est bien une pulsion qui vient de soi...). Voici donc les ingrédients de ma vie, de quoi écrire quelques romans inutiles à ajouter à des milliers de romans sans usage.

J'ai exercé, successivement, les métiers suivants :

- professeur de mathématiques,

- professeur de philosophie,

- botaniste-prospecteur en Afrique (ah, les récoltes dans les savanes infestées de tiques et de moustiques !...),

- biologiste à Gembloux et à Paris (souvenir de mes maîtres Guy Le Marchand et Raymond Schnell),

- éditeur à Bruxelles (quand j'avais de jolies secrétaires),

- journaliste,

- philosophe (mes secrétaires remplacées par un micro-ordinateur avec logiciels de Microsoft).

 

Je n'ajoute pas "poète" à la liste de mes professions, car mes poèmes ne furent jamais rémunérateurs, et ne me donnèrent pas de quoi vivre. Etre un "professionnel", c'est avoir une activité qui s'intègre dans la vie économique, qui relie l'acteur sinon à tous les hommes (ce qui serait une prétention inouïe), au moins à quelques-uns par l'échange monétaire. Communiquer, ce n'est pas jeter des bouteilles à la mer, mais échanger. Rien pour rien.

Lire la suite

Recyclage

17 Juin 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

Depuis l'avènement de l'écologisme, je trie mes déchets et je songe que les innombrables bouteilles de bourgogne que j'ai vidées ont été recyclées pour faire des bouteilles de beaujolais, voire de corbières ou de bordeaux ! Et toutes ces matières plastiques que j'ai triées, et dont on a fait des sex-toys.

Lire la suite

Mes essais

17 Juin 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

Je passe dans ma bibliothèque et la plupart des jours de ma vie et la plupart des heures du jour. Je suis au-dessus de l’entrée de ma maison, à Bruxelles, et je vois sous moi mon jardin, avec un beau buisson d'hortensias et des pivoines. Là, je feuillette tantôt un livre, tantôt un autre, sans ordre et sans dessein ; tantôt je rêve, tantôt je note et je rédige des fiches pour les romans que je n'écrirai jamais, en me promenant, et j'élabore mes rêveries que je vous livre dans ce blog. Il m'arrive même de lire quelques passages des Essais de Montaigne.

Lire la suite

Faut-il l'écrire ?

17 Juin 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

Quand le philosophe arrive à la fin d'une réflexion, quand il aboutit à un nouveau philosophème et qu'il détient de quoi aller plus loin que Jacques Derrida ou Luc Ferry dans le lent mouvement multiséculaire de la philosophia perennis entamé par Thalès, faut-il qu'il l'écrive, qu'il le publie, qu'il en informe le monde ? Ne va-t-il pas se heurter à l'indifférence de la majorité silencieuse et à l'hostilité ou l'incompréhension de la minorité tonitruante ? Ne doit-il pas se dire qu'il risque l'injure ou le silence ? Ne doit-il pas se rappeler Socrate, mis à mort par la démocratie d'Athènes, ou se souvenir de Giordano Bruno, exécuté par la religion du Christ ? Ne doit-il pas, chaque fois qu'il pense, penser à ces crimes contre la pensée, perpétrés par la démocratie grecque et par la religion chrétienne, dont l'Occident se vante d'avoir fait la synthèse ? Et d'ailleurs, que ferait le monde d'un nouvel effort de vérité ? Ne se contente-t-il pas de slogans faciles à scander, des cris de haine et des lois "majorité contre opposition" pour forger anathèmes et illusions ? Avec le recul, nous voyons maintenant que la fameuse incantation de mai 1968 "il est interdit d'interdire" voulait dire, en fait, "il est interdit de penser". Rarement un mot d'ordre fut aussi bien suivi.

Lire la suite

Etre

13 Juin 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

L'Être est sans cause, il est inhérent à la matière constitutive du Monde dont l'homme ne peut qu'admettre la facticité brute et brutale, dont une cause extramondaine ne serait pas moins questionnante. Le Monde EST, et toute recherche d'Origine est vaine et illusoire.

 

Une plissure dans l'Être a formé l'être conscient de son être et sachant qu'il est voué à disparaître. C'est la facticité de l'anthropologie surgissant dans la facticité de l'ontologie.

 

Une autre plissure dans l'Humanité a engendré le Philosophe, sorte d'hyper-conscience, spectateur ironique et amer de l'inutile multiplication des consciences qui souffrent.

 

Le Monde est existant de même que les cerises sont rouges, et l'Humanité est pourrissante comme les pommes et les poires.

Lire la suite

Psychologie de l'anti-science

12 Juin 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

Cette rage contre la science, contre les innovations technologiques, contre l'industrie multinationale, contre l'économie des gestionnaires-mathématiciens, contre les USA (qui symbolisent la STI : science-technologie-industrie), d'où vient-elle sinon du ressentiment des ignorants qui ne comprennent plus les calculs des astronomes, les équations des physiciens nucléaires, les formules moléculaires des généticiens, et les paramètres des économistes mondialisés, et qui ne peuvent se résoudre à accepter les révélations les plus récentes de l'intelligence, leur préférant le réconfort des émotions et de l'imaginaire, ou des jeux verbaux. Car l'homme n'a pas perdu sa capacité de construire des mythes, ni sa propension à y croire.

 

Je trouve cette phrase, chez Emmanuel Mounier, qui exprime bien ce mécanisme mental du ressentiment : "l'impuissance à posséder éveille le désir de détruire". Cela explique bien des "manifs"...

 

Les révélations les plus récentes de l'intelligence ? Il y en deux qui me hantent. Primo, je (ce "je" étant n'importe qui) vais mourir, probablement dans la souffrance. Secundo, il y a chaque année 75 millions d'humains en plus dans le monde. Soyez optimiste, avec ça !!!

 

Evidemment, on peut le dire plus acacadémiquement : l'humain est un être voué à la disparition multiplicative. Et ajouter quelques références, le Dasein de Heidegger, le pour-soi de Sartre, et l'altérité d'un Mounier ou d'un Levinas...

Lire la suite

Et Dieu ?

11 Juin 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

L'opposition fondamentale entre deux systèmes de pensée (matérialisme et idéalisme) correspond assez bien, historiquement, à l'antagonisme entre la pensée grecque (la philosophie d'une élite, pas la religion des masses) et la tradition judaïque. Là, l'idée d'une force, d'un principe (le Destin ?) aveugle qui détermine l'Etre, ici, celle d'une personne puissante (que ce "dieu" soit unique est secondaire) qui crée et anime le Monde. Cette idée d'un dieu "personnel" est clairement archaïque, anthropomorphique, aux yeux d'une observation qui recherche le diachronique dans la comparaison des systèmes socio-intellectuels.

 

Cela nous conduit à une intéressante liste de concepts oppositifs :

 

Grecs - Hébreux

Matérialisme - idéalisme

Athéisme - monothéisme

Pensée pure - anthropomorphisme

Elite - peuple

Raison - tradition

Etc...

Lire la suite
1 2 3 > >>