Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

A propos de Stockholm

24 Mai 2013 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

Quand on marche à Berlin ou à Paris, ou à Stockholm, les tags innombrables qui recouvrent les murs nous rappellent que les cités civilisées abritent une racaille paresseuse et agressive de plus en plus nombreuse, organisée pour l'enlaidissement, le vandalisme, la destruction, le pillage, les caillassages et l'incendie. La Civilisation connaît désormais le visage et la signature de ses ennemis. Si donc il existe encore, parmi les peuples civilisés, des intellectuels engagés pour le progrès social et des politiciens oeuvrant pour le progrès éthique, ils savent maintenant quels sont leurs adversaires. L'Humanité a plus à craindre des voyous que des paradis fiscaux, du sida, du coronavirus, du tabac, de la consommation de viande de cheval ou des automobiles qui stationnent sur un trottoir. L'incendie de quelques dizaines de voitures aujourd'hui préfigure celle de cent, de mille, de dix mille voitures demain, et l'assassinat d'un gendarme ou d'un pompier annonce des dizaines, puis des centaines de victimes bientôt parmi les forces de l'ordre et les professionnels de la sécurité. Car les jeteurs de pierres et de bouteilles d'essence font plus de dégâts et affectent davantage le pouvoir d'achat des populations que la fraude fiscale ou la spéculation boursière. Il est plus facile de devenir voyou que policier, caillasseur que banquier, ou incendiaire que boulanger. Regardez la multiplication des tags, qui est l'indice observable de la multiplication des inciviques.

La Civilisation sait maintenant ce qui la menace : la Nature (ce n'est pas nouveau), l'Islamisme (dont les progrès augmentent de mois en mois), quelques Etats belliqueux et surmilitarisés (l'Iran, la Corée du Nord...), et la Racaille des villes et des banlieues. D'où vient le plus grand risque ?

Les "forces vives des Nations" ont des ressources limitées, hélas, pour lutter contre les menaces grandissantes d'adolescents casseurs et d'adultes grossiers et malveillants Et les moyens mis en oeuvre pour s'attaquer à la vieille dame qui a trop mal au dos pour ramasser les excréments de son chien sur un trottoir, ou à l'automobiliste qui conduit vite pour arriver à l'usine ou au bureau, ou pour organiser des campagnes publicitaires pour les préservatifs, ou pour empêcher l'usage de l'anglais dans les universités, tous ces moyens ne sont plus disponibles pour empêcher les émeutes destructrices qui, tout porte à le penser, deviendront de plus en plus meurtrières. Un Etat qui s'attaque aux promeneurs de chiens mais n'ose pas s'en prendre à la racaille a son avenir tout dessiné. En forme de tags.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jacques Goyens 24/05/2013 11:02

Ceci me paraît une vision manichéenne de la société. Pour moi, les deux phénomènes que tu compares - vandalisme et agressions d'une part, fraude fiscale et criminalité en col blanc d'autre part -
sont liés. Les mille milliards d'euros qui échappent aux pouvoirs publics permettraient justement de mieux organiser la société et de lutter contre les injustices qui entretiennent le climat de
violence.