Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Du Journal au Blog

16 Décembre 2012 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

J'ai commencé de tenir mon "Journal", plus ou moins régulièrement, en février 1962, en plein hiver. Je me souviens des neiges d'antan, dans les rues de Bruxelles et sur les pelouses du Parc du Palais d'Egmont. Maintenant, au soir de ma vie, dans un hiver beaucoup moins neigeux, j'ai remplacé le travail stérile du diariste par le remplissage, tout aussi infécond, de mon "Blog". C'est à la fois plus et moins facile d'écrire en frappant du bout des doigts sur les touches d'un clavier réagissant à la moindre pression digitale et dont on suit les effets sur un écran lumineux que de faire des phrases avec un stylographe qu'il faut serrer entre le pouce et l'index et promener selon des contours compliqués sur du papier blanc. Et voilà que j'ai des cahiers remplis des jours de ma vie, et 357 articles "postés" sur mon Blog. Différences : 1° grâce aux merveilles de l'électronique, je peux plus facilement retrouver mes textes "électroniques" que mes textes "papyriques", 2° alors que mon Journal est intime et réservé à son seul auteur, mon Blog est visible par l'Univers, même s'il n'est lisible et compréhensible que par ceux qui ont reçu une bonne formation intellectuelle.

 

Mais cela intéresse-t-il les intelligents de savoir que, jeudi 13 décembre 2012, je suis allé avec ma femme à Lens, pour y visiter l'extension du Louvre que les pouvoirs publics français y ont installée en puisant dans la caisse d'un Etat fortement endetté ? Et doivent-ils savoir que j'ai déjeuné dans un restaurant sympathique d'un steak tartare, pendant que mon épouse se régalait d'une caille aux raisins ? Doivent-ils savoir que, vendredi, j'ai passé l'après-midi à étudier les rapports établis par Gilles Deleuze entre l'Être Unitaire (voir Parménide) et le Devenir (voir Héraclite) ? Doivent-ils apprendre que, mercredi 12, j'étais au Palais des Académies, dans la salle Stévin, où se réunissait le Comité national belge de Logique, d'Histoire et de Philosophie des sciences, et faut-il même qu'ils sachent que j'étais assis à côté de Brigitte Van Tiggelen ? Doivent-ils, ces visiteurs qui passent de blog en blog à la vitesse de l'électron, savoir que j'ai discuté, dans la cafétaria de la Bibliothèque Royale, avec le poète belge Liza Leyla, et que nous parlâmes de poésie et de Destutt de Tracy ? Doivent-ils, ces lecteurs d'écrans cathodiques ou plats, que je salue au passage, connus ou inconnus, sympathiques ou patibulaires, être informés d'un échange d'idées que j'ai eu avec l'écrivain Jacques Goyens, à propos de l'utilité des blogs ? Faut-il également que je leur fasse part d'une conversation avec ma fille Sylvianne à propos de mon dernier livre "Les grands destins qui ont changé le monde" ? Faut-il en outre que je révèle à la Terre entière (et même aux Extraterrestres suffisamment civilisés pour pouvoir capter notre trafic Internet et lire nos blogs...) que, vendredi vers onze heures, le facteur de mon quartier a pris la peine de sonner pour me remettre en mains propres la dernière livraison de la "Revue Générale" ? Dans laquelle livraison est publié mon article "L'origine de l'écologie et les sources de l'écologisme", qui est le texte retravaillé d'une conférence que j'ai donnée à l'association Les Amis de la Nature, à Evere, il y a quelques mois.

 

Faut-il que je continue d'écrire, dans mon Blog, dans mon Journal, ou ailleurs ? Autant demander s'il faut que je continue de vivre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article