Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Florence Richter, Evelyne Wilwerth, Bernard Gheur

19 Juin 2014 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Littérature, #Belgique

Vraiment, hier soir, une très belle séance publique de l'AEB (Association des Ecrivains belges), à Ixelles. Formule habituelle : trois livres présentés, Un jardin dans les Rocheuses, de Bernard Gheur (éditions Weyrich), un récit autobiographique (à la recherche de son grand-père, ingénieur des mines liégeois expatrié au Canada) ; Miteux et magnifiques, d'Evelyne Wilwerth (MEO), un recueil de nouvelles évoquant avec truculence et émotion quelques échantillons d'humanité hantant les rives du canal dans le nord de Bruxelles ; La déesse et le pingouin, de Florence Richter (Avant-propos), conte philosophique qui mélange dans une sarabande de réflexions et de références culturelles la mythographie (la déesse Innana, Ishtar, Vénus...), la psychologie des profondeurs (Jung) et la physiologie des pingouins, oiseaux nageant dans les eaux les plus froides du globe terrestre. A noter que le maître de cérémonie était Renaud Denuit, excellent pour assurer une cohérence dans la soirée. L'ouvrage de Richter était présenté avec enthousiasme par Jean Lacroix. Celui de Wilwerth, également sur le ton communicatif de l'admiration, par Nicole Versailles.

Après les présentations - 30 minutes rigoureusement comptées pour chaque livre - le traditionnel "verre de l'amitié". Il faut préciser, "de l'amitié littéraire", forme de connivence et de convivialité très particulière de l'homo scriptor. Je m'entretiens, brièvement, avec Joseph Bodson, Martine Rouhart, Anne-Michèle Hamesse, Jean-Loup Seban, Marguerite James, Marcel Detiège, d'autres encore...

Renaud Denuit propose à un petit groupe, quand déjà de nombreux écrivains et amateurs de la littérature ont quitté les lieux, de terminer la soirée dans un restaurant, j'accepte la perspective d'un bon repas et de bonnes conversations. Nous nous retrouvons, Renaud et moi, dans un restaurant italien de la chaussée de Wavre, fort bien entourés : Florence, Fany, Evelyne et Françoise. Il s'agit de Françoise Michiels, qui a fondé Les cahiers Amarante, à Bruxelles, en décembre 1985. Souvenirs...

La soirée s'achève dans le bon vin et les échanges philosophico-littéraires de qualité. In vino veritas ? Mais qu'est-ce que la vérité ? L'adéquation d'un discours avec le réel dont il parle. Mais comment savoir que mon discours est adéquat, ce qui impliquerait de... connaître le réel ?

Je rentre, fatigué mais content, avec Evelyne (nous parlons du dur métier d'écrivain), à bord du tram 3. Je suis chez moi à zéro heure trente-cinq minutes. Marianne est déjà endormie.

Pour info :    

Librairie Filigranes (Bruxelles), extrait d'une conférence sur l'histoire des sciences : 

www.youtube.com/watch?v=HZNSrBg25XQ

Télé Bruxelles, interview sur ma philosophie :  

www.telebruxelles.net/portail/emissions/magazines-a-voir-en-ligne/rencontre/21416-041012-jean-baudet

Canal C (Namur), interview sur mes travaux sur l'invention technique :  

www.canalc.be/index.php?option=com_content&view=article&id=100001595:entree-libre-de-jean-baudet-&catid=114:entree-libre&Itemid=56

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article