Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Histoire de la Physique

26 Octobre 2013 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Physique, #Histoire

Penser le mondeC'est étrange que, 45 ans plus tard, je poursuis encore mon interrogation, posée en 1968, quand je commençais à enseigner. Une question simple, comme toutes les questions que se pose la philosophie : comment l'homme est-il capable de connaître, ou, plus radicalement : que valent les connaissances humaines ? Je m'étais assigné un programme, en lecteur de Bachelard : examiner en profondeur l'évolution de la Science d'un côté et celle des religions d'autre part, pour étudier deux démarches opposées de l'esprit humain dans l'interprétation de sa condition, ce qui impliquait de publier, tôt ou tard, une "Histoire de la Science" et une "Histoire des religions". Il m'a fallu des années pour rassembler une documentation suffisante, et j'ai pris le temps de fréquenter quelques laboratoires, j'ai publié mon "Histoire de la Science" en 9 volumes chez Vuibert, Paris (2002-2009), et j'ai encore publié quelques travaux annexes chez L'Harmattan, Paris, et chez Jourdan, Bruxelles.

J'ai aussi publié, déjà, chez Jourdan, les 2 premiers volumes de mon "Histoire des religions". Et j'entreprends maintenant, car mon enquête historique n'est peut-être pas suffisante, et surtout parce que mes réponses épistémologiques manquent encore de clarté, de reprendre l'examen de l'histoire de la Physique. J'aimerais, par exemple, dénouer les multiples rapports entre Physique et Mathématique (théorie des groupes et particules, notamment), qui ont fait avancer la Physique vers des visions du monde d'une incroyable précision (voir la découverte prévue du boson de Higgs).

Une des difficultés est d'éviter de tomber dans le piège béant de l'érudition ou dans celui, plein de séductions malignes, de l'anecdote. Et je dois donc chercher, dans les textes d'Aristote et d'Einstein, la "quintessence" des observations et des raisonnements. L'autre difficulté est bien sûr de formuler des conclusions, de passer de l'historiographie à l'épistémographie. L'étude m'a montré que le noeud de la question réside dans la nature de la relation du sujet et de l'objet (de Moi et du Monde), de la conscience et des phénomènes. Le problème de la connaissance est celui de la mise en place, par le sujet connaissant, d'une liaison homégénéisante entre le sujet et l'objet. L'idée de l'instrumentation comme criterium de la scientificité me semble être un résultat précieux de l'éditologie, mais doit encore être approfondie, et aurais-je le temps de tout éclaircir ?

Je dois éviter de m'égarer dans la technicité de la Physique, et en même temps je ne peux oublier que c'est justement cette technicité qui fait que la Physique est une "science", et pas un simple discours littéraire, c'est-à-dire sentimental et métaphorique.

Chacun doit choisir la montagne dont il espère atteindre un jour le sommet.

Pour info :

Librairie Filigranes (Bruxelles)

www.youtube.com/watch?v=HZNSrBg25XQ

Télé Bruxelles

www.telebruxelles.net/portail/emissions/magazines-a-voir-en-ligne/rencontre/21416-041012-jean-baudet

Canal C (Namur)

www.canalc.be/index.php?option=com_content&view=article&id=100001595:entree-libre-de-jean-baudet-&catid=114:entree-libre&Itemid=56

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ludo Moury 08/11/2013 14:54

L'histoire de la Physique comme les histoires d'autres choses (chimie,biologie,mécanique,cuisine,etc...) n'est pas facile à résumer.D'ailleurs est ce que ça se résume?Et puis ,pourquoi la
résumer?Pour en faire un seul bouquin!Des livres sur la physique ou la chimie,il en existe déjà des milliers.Mais des livres sur l'histoire de la Physique ,il en existe peu.Au boulot,Jean -Claude.

ludo Moury 27/10/2013 04:33

les sciences ont été découvertes par l'Homme et les religions ont été inventés par l'Homme.Dans un cas comme dans l'autre c'est toujours l'Homme à la base de tout.Les sciences expliquent le comment
(théorie de l'évolution)avec des preuves,les religions tentent d'expliquer le pourquoi (théorie de la création) avec des suppossitions.Je pense plus que l'Homme a inventé des dieux, puis Dieu,que
le contraire.Peux t-on encore croire en Dieu si on est convaincu que nos ancêtres viennent du fond des océans et n'avaient quasi pas de pensées (théorie de l'évolution).Et puis,pourquoi des
miliards d'étoiles éloignées ( qui ne servent à rien à la vie de l'Homme ) si le seul but de ce dieu est le bonheur de l'Homme ? Pourquoi tant de soleils (il y en auraient des dizaines)avec les
exoplanètes si le seul but de dieu est notre existence ?Et d'ailleurs tout le système tourne sans nous,a tourné sans nous et tournera sans nous.C'est parfois dur a accepter mais c'est ainsi.La mort
est d'ailleurs une chose (un mal) nécessaire.En effet,si notre existence n'avait pas de fin,celle ci n'aurait pas de sens.Puisque nous aurions tout le temps de faire tout.Donc personne ne se
dépêcherait de faire quoi que ce soit.On pourrait rester étudiant jusqu'à 800 ans par exemple.Puisque nous vivrions éternellement.Je prends ceci comme exemple car dans une certaine religion ,il est
stipulé qu'au départ nous avions la vie éternelle.Mais comme nous avons fauté celle-ci nous a été retiré.Mais la vie éternelle est-elle envisageable ?Ceci étant dit,rien n'interdit de
penser,d'espèrer,qu'il y a quelquechose après nos existences terrestres.Mais cela n'a certainement rien à voir avec tout ce qu'on nous a raconté.Et rien,finalement,n'est-ce pas ça,le repos,la
tranquilité éternelle?Bon congés d'automne à tous.Ludo,agnostique.