Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Interview de Baudet par Jean C.

27 Août 2013 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

Jean C. - Vous vous dites très fatigué. Pourquoi ?

Baudet - Parce que j'ai des organes internes qui gonflent de plus en plus et un organe externe qui gonfle de moins en moins !

Jean C. - C'est important, les organes ?

Baudet - Pour un matérialiste, c'est même à la fois essentiel et existentiel.

 

Jean C. - Qu'est-ce que c'est, être matérialiste ?

Baudet - C'est être presque contre tout et contre tous. Car les humains ont un besoin immense de croire qu'ils sont autre chose que la somme de leurs organes. C'est ce besoin qui a créé les mythes, les religions, les idéologies et tous les fanatismes. Autant de prétextes à joyeux massacres et à divines bêtises. Le matérialisme s'oppose à tous les catéchismes.

Jean C. - Tous les catéchismes se valent ?

Baudet - On peut sans doute estimer qu'il y en a qui sont encore pires que les autres. On peut désigner, au XXème siècle, les catéchismes du communisme et du national-socialisme, qui furent très efficients dans l'abominable, et au XXIème il n'y a que les aveugles (ou les compteurs de voix lors des élections) qui ne voient pas l'abomination de l'islamisme. Aveugles très dangereux, comme étaient dangereux les collaborateurs au temps de l'occupation de la France par les nazis. On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs, et les dirigeants politiques des pays civilisés devraient savoir que l'on ne se bat pas contre les fanatiques et les voyous avec des bons sentiments et des projets de "vivre ensemble".

 

Jean C. - Vous êtes inquiet pour l'avenir de la Civilisation ?

Baudet - Tout indique qu'elle est sérieusement en danger, et que le danger est imminent. Quand il s'agissait de combattre nazisme et communisme, il y avait encore des frontières, ce qui facilitait la lutte. D'autre part, les collaborateurs de l'infâme sont parvenus à anesthésier les consciences.

Jean C. - Vous êtes fort pessimiste !

Baudet - Comparez la France de 2013 avec celle de 2000. Vous trouvez que ça va mieux ? Ne voyez-vous pas les tendances lourdes qui n'annoncent vraiment pas des lendemains glorieux ? Ne voyez-vous pas la montée régulière de la délinquance, qui commence de plus en plus tôt, de la criminalité, de mieux en mieux armée, des comportements aberrants de plus en plus répandus, et la montée constante de l'intolérance intellectuelle, qui interdit d'écrire et qui voudrait même interdire de penser ? Ne percevez-vous pas l'augmentation régulière du nombre de mendiants ? Méfions-nous des discours lénifiants. Je prends un exemple anecdotique et un peu dérisoire par rapport à des menaces autrement dangereuses. On nous annonce régulièrement qu'il y a de moins en moins de tués sur les routes. Mais informe-t-on le public que cela correspond à de plus en plus de handicapés lourds qui vont être à charge de la collectivité pendant des dizaines d'années ? Je n'ai rien contre les handicapés, contre les mendiants, contre les drogués, contre les obèses, contre les analphabètes. Mais la France ira-t-elle mieux avec plus de handicapés, de mendiants, de drogués, d'obèses et d'analphabètes ?

 

Pour info : Télé Bruxelles

www.telebruxelles.net/portail/emissions/magazines-a-voir-en-ligne/rencontre/21416-041012-jean-baudet

Canal C (Namur)

www.canalc.be/index.php?option=com_content&view=article&id=100001595:entree-libre-de-jean-baudet-&catid=114:entree-libre&Itemid=56

Librairie Filigranes (Bruxelles)

www.youtube.com/watch?v=HZNSrBg25XQ

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Johan 27/08/2013 18:21

Bonjour,

Merci pour votre état d'esprit intéressant.

La matérialisme s'oppose à tous les catéchismes ... sauf, parfois, à celui qui lui est propre. Je le trouve tout aussi dogmatique que n'importe quel mouvement qui relève de la transcendance. Il a
aussi du mal à sortir de son carcan qui ne se résume que trop souvent à une opposition aux religions. Je suis malgré tout un matérialiste convaincu mais je trouve l'époque catastrophiste (et non
pas catastrophique).

Je me rappelle des années 80 où on nous sermonnaient déjà que la fin était imminente.

Bàv