Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Je suis une légende (anti-poème)

31 Juillet 2012 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

 

Pensee belge

Perdu dans un coin de l'Univers, inexorablement fixé à ma ligne d'Espace-Temps, chose incomprise parmi les choses incompréhensibles, je persiste quand même dans mon Travail, tentant d'achever mon Oeuvre au blanc, distillant ma pensée dans des livres, des articles de revue ou des notules dans ce blog. Je poursuis ma désarticulation de la Culture, ma déconstruction des Prétentions de Spécificités, mon inventaire ricanant des Espérances et des Fanatismes, et je soigne ma douleur comme je peux (sois calme, ô ma douleur, et fous-moi la paix). Je travaille tous les jours, et je me souviens des pays (là tout n'est qu'ordre et beauté, luxe et foutaises). J'écris tous les matins, pour mesurer la profondeur atteinte (je ne suis pas encore au fond des choses, zu den Sachen selbst, malgré Marc Richir) et la distance qui continue de grandir d'avec mes découvertes successives : la Science-fiction avec Frankenstein (1818), le Fantastique avec Dracula (1897) et Mandrake (1934), le Policier avec Maigret (1931), l'Aventure avec Tintin (1929) et Bob Morane (1953), la poésie de l'Action avec Achille et la poésie de la Connaissance avec Ulysse, la Logique éternelle avec Aristote (mort en 322), l'Axiomatique avec Euclide (300 avant Notre Seigneur Jésus-Christ), l'Algèbre avec Diophante (vers 270 après NSJC), l'Astronomie avec Copernic (1543), la Taxonomie avec Linné (1753), la Chimie avec Lavoisier (1775), la phytosociologie avec José Lewalle, la cytogénétique avec Guy Le Marchand et Robert Maréchal, la phytochimie avec Lucienne Bézanger-Beauquesne, la sociologie avec Yvette Lucas et Claude Dubar, l'histoire des sciences avec George Sarton, la grammaire avec André Goosse, Michèle Lenoble-Pinson, Marc Wilmet et Jean-Marie Klinkenberg, l'informatique avec Stéphane Cnockaert, l'Existence avec Roquentin (1938), et la Bêtise (rencontrée quotidiennement, le listing est interminable).

 

Poussé par les forces quantiques (autant dire inconnues, c'est peut-être la Volonté de Schopenhauer, 1788-1860) sur ma trajectoire d'Univers (aux coordonnées tensorielles que j'ignore, surtout celles du point terminal), je songe à mes légendes: Dracula, Mandrake, Ulysse, Sarton, San-Antonio et Bérurier, le Magicien d'Oz et Richard Matheson (à qui je rends cet hommage). J'intègre dans mes fantasmes et mes philosophèmes (et quelques blasphèmes, en passant) l'équation de Schrödinger et les romans de Jacques Goyens, je désintègre les poèmes d'Eric Brogniet et de Mallarmé, et j'écoute, une fois encore, Beethoven.

 

Pour info :

Librairie Filigranes (Bruxelles)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Ivette Bauthière 15/09/2016 20:51

Un peu plus sur Jacques Goyens....?(que je ne connais pas.....honte?)

Jacques Goyens 31/07/2012 13:28

J'adore ce texte. Et je jure que ce n'est pas parce que tu me cites. Je voulais le dire avant.