Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

L'avenir de l'Union Europeenne

15 Mai 2014 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

Après deux tentatives de suicide, en 1914 puis en 1940, l'Europe est bien partie, en 1957, avec la constitution d'un marché commun (traité de Rome), mais depuis elle se dissout dans les fantasmes. C'était bien vu, de vouloir fonder une Europe de la production industrielle et du commerce, car l'Européen a besoin de pain, de vin, de beurre et de canons avant de réaliser des utopies. Il fallait donc construire une Europe économique (et économe de ses ressources) avant d'édifier une Europe sociale et culturelle. Car qu'est-ce qu'une collectivité humaine durable ? Car comment réunir des hommes pour qu'ils puissent vivre ensemble, dans une prospérité durable de génération en génération ?

Petite remarque piquante, les pères fondateurs de l'Union Européenne, en 1957, reconnaissaient le bien-fondé du principe fondamental du... marxisme. Car Marx avait bien vu, avant de sombrer dans les délires totalitaires de "dictature du prolétariat", que le moteur de l'Histoire est le développement des "moyens de production"... Avant d'avoir de la culture, c'est-à-dire des séries télévisées avec des meurtres de plus en plus sanglants, de la musique avec des bruits de plus en plus assourdissants, du tourisme de plus en plus lointain et de la poésie de plus en plus insignifiante, il s'agit d'avoir de quoi manger et de quoi boire. C'est-à-dire qu'il faut travailler, et qu'il faut travailler de mieux en mieux. On ne construit rien de durable sur l'endettement, sur le déni des réalités physiques, biologiques et économiques, sur de belles paroles.

Pour fonder une collectivité humaine avec un avenir (encore que, à long terme nous serons tous morts...), il faut une langue commune, des valeurs communes et des ennemis communs. Ne peuvent pas faire partie de la même communauté des hommes qui ne peuvent pas se parler, et l'avenir de l'Europe passe par la promotion d'un petit nombre de langues, et l'idéal serait de n'en avoir qu'une. Il faudrait choisir entre l'anglais et le breton ou le serbo-croate. Car le cancer de l'Union Européenne, c'est le multilinguisme, conséquence d'un processus d'élargissement véritablement frénétique. Valeurs communes ? Et donc ennemis communs, car il est dans le vaste monde des hommes qui n'acceptent pas les valeurs européennes qui sont - je cite dans le désordre : la liberté de penser, la liberté de s'exprimer, la liberté de posséder et d'entreprendre, l'égalité politique des hommes et des femmes, la priorité de la réflexion sur la tradition, le primat de la recherche expérimentale sur le bavardage sentimental...

Dans l'état actuel du monde, l'Union Européenne a ses principaux amis en Amérique, en Israël, en Australie, au Japon, en Corée du Sud. La proximité géographique n'est pas une assurance de convergence axiologique, et il suffit de s'intéresser aux grands titres de l'actualité pour savoir où l'on empêche les jeunes filles de s'instruire et où l'on massacre les adversaires d'une Pensée Unique.

L'avenir de l'UE ? Il se trouve dans la compréhension du rapport nécessaire entre le pain et les jeux. Mais depuis quand les foules vociférantes sont-elles capables de comprendre ? Je suis plutôt pessimiste. Les Européens ont des jeux, de plus en plus de jeux, et ils "s'éclatent" en sautant à l'élastique ou en fumant du chanvre. Mais bientôt, ils n'auront plus de pain.

Pour info :  

Librairie Filigranes (Bruxelles), extrait d'une conférence sur l'histoire des sciences : 

www.youtube.com/watch?v=HZNSrBg25XQ

Télé Bruxelles, interview sur ma philosophie :  

www.telebruxelles.net/portail/emissions/magazines-a-voir-en-ligne/rencontre/21416-041012-jean-baudet

Canal C (Namur), interview sur mes travaux sur l'invention technique :  

www.canalc.be/index.php?option=com_content&view=article&id=100001595:entree-libre-de-jean-baudet-&catid=114:entree-libre&Itemid=56

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ludo Moury 15/05/2014 15:38

La troisième tentative de suicide arrive ...de l'est...

ludo Moury 15/05/2014 15:36

Bien dit