Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

La methode du discours

4 Septembre 2013 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

J'ai commencé à développer ma méthode du discours et à en recueillir les premiers fruits dans un article "De quelques discours et du reste" (Revue Générale 143(1): 25-32, 2008). Il s'agit de la suite thétique de mon éditologie (fondée au début des années 1980). Le postulat fondateur de l'éditologie est constitué par une définition radicale de l'objet de l'épistémologie : "la science est un ensemble de textes édités" (aujourd'hui, j'écrirais "la connaissance est..."). Autant dire que la science (et toute connaissance) est de nature discursive, qu'il s'agit pour le philosophe d'établir une taxonomie (phylogénétique, historique) des discours pour repérer les caractères (verbeux ou d'édition) qui démarquent le scientifique du non-scientifique et, mieux encore, qui séparent l'adéquat de l'inepte. Car même si les strates successives de la Recherche depuis les physiciens de Milet ont fait de la philosophie contemporaine un tumulus d'allure poétique de concepts, même si ces couches se complexifient de siècle en siècle pour aboutir à des propositions souvent aporétiques entassées comme les cadavres d'un champ de bataille à la fin des combats (tant d'idées philosophiques ne sont plus que des cadavres), il ne faut jamais renoncer de revenir aux origines du Grand Questionnement : qu'est-ce qui est VRAI, et puis-je atteindre le BONHEUR ? Les mots savants ne doivent pas masquer la naïve et humaine simplicité du projet philosophique : trouver le Bonheur, sans être dupé par les faux prophètes. C'est dire combien est juste la remarque d'une de mes correspondantes qui rappelait judicieusement que "penser" n'est pas réservé aux professeurs de philosophie.

J'ai reconnu dans l'histoire deux discours principaux, la Science (dont la profération commence le 20 mai 1543) et l'ensemble des religions, superstitions et idéologies dont l'origine remonte à la nuit des temps. Qui est encore la nuit de l'intelligence, quand les mythes s'unissent aux rites, c'est-à-dire quand le Verbe s'unit au Geste (au commencement - Bereshit bara - était le Geste...), c'est-à-dire quand le social des constructions mythiques (un mythe implique un raconteur et un auditoire, c'est un discours, acte social) s'unit au psychique des compulsions rituelles. Une religion est toujours la coordination d'une théologie (des mythes) et d'une liturgie (des rites), de croyances et de gesticulations.

Désarchaïsées, les croyances conduiront historiquement à la Science, comme les gesticulations désacralisées ont conduit préhistoriquement à la Technique.

Pour info : Télé Bruxelles

www.telebruxelles.net/portail/emissions/magazines-a-voir-en-ligne/rencontre/21416-041012-jean-baudet

Canal C (Namur)

www.canalc.be/index.php?option=com_content&view=article&id=100001595:entree-libre-de-jean-baudet-&catid=114:entree-libre&Itemid=56

Librairie Filigranes (Bruxelles)

www.youtube.com/watch?v=HZNSrBg25XQ

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article