Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

La Philosophie et le Jazz

11 Septembre 2013 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Jazz, #Philosophie

Je ne connais pas de production culturelle importante, c'est-à-dire devenue partie intégrante de la Civilisation, aussi étroitement liée à une langue et au peuple qui la parle que la Philosophie, sinon peut-être le Jazz.

De 600 avant notre ère (Thalès de Milet) jusqu'au début de l'Empire Romain, les philosophes sont grecs, sans aucune exception - des auteurs latins comme Lucrèce ou Cicéron sont remarquables, mais ce ne sont pas des créateurs comme Thalès, Platon, Epicure... Et pendant le millénaire et demi de domination du latin comme langue de haute culture, la philosophie s'étiole, dégénère en scolastique, et risque même de disparaître. Mais elle va renaître (à partir des concepts développés en Grèce) avec splendeur après la nuit médiévale, exprimée en français par René Descartes, en anglais par John Locke et en allemand par Kant, Fichte, Hegel, Schopenhauer, Husserl, Heidegger qui, pourrait-on dire, continuent à écrire en grec mais dans leur langue maternelle. La Philosophie va être la source de la Science, que l'on peut définir comme une philosophie devenue modeste dans ses objectifs : connaître le monde visible, en laissant l'invisible aux philosophes. Et donc, finalement, la Philosophie est la mère (grecque) de la Technologie. Il existe une étonnante continuité intellectuelle de Thalès et Pythagore à William Boeing et Bill Gates !

Et si l'avènement de la Philosophie est si étroitement lié au grec et aux Hellènes, le Jazz est tout aussi nettement lié à l'anglais et aux noirs d'Amérique. Et, de même que la Philosophie est le principe de la Science et de la Technologie d'aujourd'hui, le Jazz est devenu un ingrédient qui semble indispensable à la Musique contemporaine.

Ainsi, la Civilisation est-elle basée sur l'intelligence de Parménide et de Démocrite, sur des mots grecs comme "sophia" et "logos", sur la trompette transcendante de Louis Armstrong et sur celle, plus éthérée encore, de Miles Davis, sur les mélodies suaves et presque ontologiques de Billie Holiday, et sur tous ces mots anglais qui se promènent avec swing ou nonchalance "on the sunny side of the street".

Mais restons lucides. Ne nous laissons pas entraîner à l'optimisme par la magnificence du Saint-Louis Blues ou par la splendeur indépassée de l'Organon d'Aristote. Il y a tant de langues qui n'ont produit qu'un vocabulaire inutile !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

papyanar 23/09/2013 11:55

Merci de cet article excellent,mais je ne saisis pas le fondement ou la relation de cause à effet entre notre philo et le jazz!

cordialement,un béotien

papyA

ludo Moury 12/09/2013 03:27

Beaucoup de mots anglais viennent du français et donc du latin.Par exemple le mot face qui vient de face tout simplement ou book qui vient de bouquin.Shop vient d'échoppe,mail vient de la malle
(postale)etc...Le jazz est donc étroitement lié au latin.Le Blues est également lié à l'anglais.Beaucoup de musique sont liées à une langue.On pourrait donc faire une analogie entre la philosophie
et d'autres styles de musique.Des analogies entre telle et telle chose,on peut en faire quelques unes.