Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Lectures, vastes et effrayantes

9 Janvier 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Littérature

Cinquante ans de lectures n'y ont rien changé ! Je suis toujours ce "moi" que j'étais déjà, en 1958, à l'Athénée de Wavre, lisant Sartre ou Camus dans un coin de la cour de récréation, m'abritant du soleil et des soucis d'adolescents de mes condisciples. Tenir un Journal, comme Roquentin, et passer indifférent parmi les hommes, comme Meursault. J'étais, je suis encore, ce "moi" qui souffre et qui ne comprend pas pourquoi. Le seul progrès, en cinquante ans d'une vie de philosophe - sauf quelques années d'intermède et de relâche de ma pensée - c'est que je souffre de plus en plus et que je comprends de moins en moins. J'ai relu, hier et aujourd'hui, quelques belles phrases d'Emmanuel Mounier sur la profondeur, sur l'intériorité, et je n'y trouve aucune consolation, comme un assoiffé qui n'aurait que des bouteilles de vitriol.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article