Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Louis Savary et les mots justes

23 Août 2013 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

Louis Savary est un des rares poètes authentiques vivant en Belgique de langue française, trop alourdie hélas par des singes savants. Il excelle dans l'aphorisme dans la lignée des petits mots d'un Achille Chavée ou des inscriptions d'un Louis Scutenaire. Car quand on a vraiment quelque chose à dire, les mots suffisent.

Aux éditions Scrisul Romanesc (une maison d'édition roumaine) vient de paraître un recueil rétrospectif, "Des premiers tabous au dernier baroud", qui rassemble environ 250 aphorismes savaryens, en français mais accompagnés de leur traduction en roumain, choisis par Cecilia Burtica. Cela fait un beau livre de 254 pages, que l'on lit avec bonheur, et que l'on refeuillettera avec plaisir. Plaisir des mots, des idées bien tournées, qui pour ma part contraste avec l'admiration convenue et "à la mode" (à la mode de quand ?) des "haïs coups".

Car il n'y a aucune affectation, aucun souci snob ou snobant dans le travail de Savary, qui n'est d'aucune chapelle - une chapelle étant, en Belgique de langue presque française, une chape, petite évidemment au pays des petitesses, dont la lourdeur de plomb inhibe toute tentative de penser vrai.

Car les aphorismes de Savary pensent vrai, et c'est le bonheur de la rencontre du mot et de l'idée - du signifiant et du signifié pour les balourds de certains milieux. Et quoi de plus juste que :

il vaut mieux se taire à terre

que de parler en l'air ?

Ou que :

les imbéciles détiennent la vérité depuis toujours

les autres cherchent encore ?

Et pour finir enfin par un trait de satire, je citerai aussi :

que penser de celui qui tire vanité

d'être l'élu d'une majorité d'imbéciles ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

more here 12/12/2014 09:01

I have great fascination for French literature. Unlike the English ones, they do concentrate more on the human values and I think the French writers do have concerns about the real world. Their works do reflect this concern highly.