Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Marita Tatari, Heidegger et Rilke

26 Novembre 2013 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

En 2006, je faisais paraître Une philosophie de la poésie (L'Harmattan, Paris), une étude dans laquelle je posais la question de la portée cognitive de la poésie : les poètes auraient-ils accès à des vérités inatteignables par les autres hommes ? Je me basais notamment sur le travail de Jacques Sojcher : La démarche poétique (1969). C'est un questionnement qui a fortement préoccupé Martin Heidegger, notamment dans Wozu Dichter ? ("Pourquoi des poètes ?"), texte rédigé en 1946 à l'occasion de la commémoration du 20ème anniversaire de la mort de Rainer Maria Rilke, et repris avec d'autres travaux dans un volume Holzweg publié en 1946, qui paraîtra en français sous le titre Chemins qui ne mènent nulle part, en 1962. Du reste, Heidegger avait déjà abordé ce problème du rapport entre "connaissance" poétique et philosophie dans une conférence donnée à Rome en 1936, intitulée Hölderlin und das Wesen der Dichtung.

Marita Tatari vient de faire paraître, chez L'Harmattan, un beau livre Heidegger et Rilke (151 pages), qui propose une analyse très pénétrante, basée sur de nombreuses lectures, de cette question importante, qui revient en somme à tenter de déterminer s'il existe deux voies différentes vers la connaissance de l'Être, celle de la raison (philosophie) et celle du coeur (poésie), pour reprendre le vocabulaire pascalien, non sans glissement sémantique, d'ailleurs. Et Madame Tatari explore l'interprétation heideggérienne de certains poèmes de Rilke, elle analyse les rapports entre la pensée de l'auteur de Sein und Zeit (1927) et les oeuvres de Hölderlin et de Nietzsche, et elle va même - intrépide - jusqu'à reprendre une lecture interprétative du chef-d'oeuvre du grand philosophe.

En somme, Marita Tatari nous explique l'explication, proposant une subtile distinction entre interprétation (Auslegung) et éclaircissement (Erläuterung) de l'être, ou de l'approche de l'être, ou, mieux dit, de l'expérience de l'être... Lorsque, du moins, "le dire poétique devient une question". Cette dernière petite phrase résume peut-être fort bien les 150 pages de réflexions de Tatari, et la position de Heidegger vis-à-vis de la poésie : le poète est capable de poser les bonnes questions. Quant à y répondre ?...

En effet, demande la commentatrice de Heidegger (page 88), "comment penser, nommer et éprouver l'être comme tel si l'être n'est pas" ? Et Tatari précise : "La critique heideggérienne de Rilke relève donc d'une équivoque fondamentale de sa pensée qui tient à sa tentative de penser l'impensable". Et elle va encore plus loin dans la précision : "Heidegger est plus métaphysique que Rilke lorsqu'il réserve à l'homme seul (en tant qu'il a la parole) l'accès à l'être, faisant ainsi de l'être quelque chose d'appropriable".

Eh bien, si en 2006 je ne savais pas encore si le poète est capable de penser l'impensable, aujourd'hui, après d'acharnées recherches sur la dialectique de l'être et du néant (et aussi du gnangnan, qui en est si proche dans certains textes), après de nombreuses lectures de commentateurs - comme Madame Tatari - qui m'ont mené aux sommets vivifiants les plus élevés de la métaphysique, que sais-je de plus aujourd'hui ? Peut-être bien, utilisant une expression que j'ai forgée en redescendant de la montagne, que je sais maintenant mieux que naguère que "l'homme est un être-pour-l'ignorance". Ce n'est pas un gai savoir, mais c'est peut-être le seul savoir de l'homme qui tente avec sa seule parole - avec sa raison et son coeur - de penser l'impensable. Mon chemin, avec ses rencontres, m'a-t-il mené quelque part ?...

Pour info :

Librairie Filigranes (Bruxelles)

www.youtube.com/watch?v=HZNSrBg25XQ

Télé Bruxelles

www.telebruxelles.net/portail/emissions/magazines-a-voir-en-ligne/rencontre/21416-041012-jean-baudet

Canal C (Namur)

www.canalc.be/index.php?option=com_content&view=article&id=100001595:entree-libre-de-jean-baudet-&catid=114:entree-libre&Itemid=56

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article