Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Mathematique, technique et poesie

16 Janvier 2014 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

 

Le temps passe, et je me dis que je n'ai publié encore qu'une partie des résultats de ma pensée philosophique. Certes, j'ai dit bien des choses dans mes ouvrages et mes articles, mais il manque un exposé doctrinal documenté et systématique du produit de mon travail. J'ai cependant publié quelques résultats subtantiels dans trois volumes de la collection "Ouverture philosophique" (éditions L'Harmattan, Paris).

Dans Mathématique et vérité, je montre que le nombre, en tant qu'abstraction du Réel observé (l'Objet), manifeste des propriétés liées à son origine objective, et que l'on peut donc se fier aux contraintes du raisonnement mathématique. Les nombres ne sont pas une création arbitraire et donc contingente de l'esprit humain, mais sont la concentration opérationnelle de certaines réalités de l'Être. Ce qui explique les succès de la Science, et pourrait conduire à un néo-scientisme délivré des naïvetés du scientisme du XIXe siècle.

Dans Le Signe de l'humain, j'analyse la Technique (devenue récemment technologie) et j'aboutis à cette idée qui rejoint celle du simple bon sens que non seulement la Technique est à l'origine des savoirs et en particulier de la Science, mais qu'elle est en fait le "propre de l'homme". C'est en acquérant la capacité de produire des outils (avant même l'invention du langage, si célébré par les penseurs idéalistes) que le singe accède à la dignité humaine. Cela peut conduire au matérialisme.

Dans Une philosophie de la poésie, je tente de construire une épistémologie qui limite les pouvoirs cognitifs de l'humain à l'utilisation de l'observation (les sens) et du raisonnement (l'intelligence), rejetant résolument les prétentions des traditions ou de l'intuition, qu'elle soit mystique ou poétique.

Tout cela débouche sur un scepticisme métaphysique (l'impossibilité découverte par Kant d'accéder aux réalités nouménales) et sur un dogmatisme scientifique. Soigneusement débarrassée de toute littérature, de toute rhétorique et des illusions de l'Espoir et du Sentiment (les larmes empêchent toute vision claire), la Philosophie doit admettre son propre échec en tant qu'ontologie, et reconnaître la valeur de la Science pour les "affaires terrestres". L'homme peut organiser son royaume qui est de ce monde par le recours à la Technologie (source unique de l'Ethique et de la Politique), et ne peut qu'accepter l'ignorance des éventuelles entités d'un monde nouménal inatteignable. Si l'homme doit s'incliner devant l'Incogniscible, et lui reste à cultiver son jardin phénoménal.


Pour info :

Librairie Filigranes (Bruxelles)

www.youtube.com/watch?v=HZNSrBg25XQ

Télé Bruxelles

www.telebruxelles.net/portail/emissions/magazines-a-voir-en-ligne/rencontre/21416-041012-jean-baudet

Canal C (Namur)

www.canalc.be/index.php?option=com_content&view=article&id=100001595:entree-libre-de-jean-baudet-&catid=114:entree-libre&Itemid=56

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article