Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Pascal Gaudet et Emmanuel Kant

22 Octobre 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Philosophie, #Kantisme

Pascal Gaudet est docteur de l'Université de Paris-XII, et il s'est spécialisé dans l'étude de la doctrine de Kant. Il a déjà consacré six livres aux théories de l'inventeur du criticisme, et il vient de publier un septième ouvrage, toujours chez le même éditeur (L'Harmattan, à Paris), intitulé Kant et la fondation de l'architectonique de l'existence. Passionnant ! Remarquable déjà par sa connaissance très fine du kantisme ! Plus remarquable encore par la documentation rassemblée : Gaudet n'a pas manqué de lire Husserl, Heidegger, Ricoeur, Richir, Levinas... On notera cependant l'absence de Fichte et de Hegel, et peut-être ces absences sont-elles significatives. Mais il est vrai que l'on ne peut pas, dans un ouvrage d'une centaine de pages, tenir compte de tous les auteurs qui ont commenté l'oeuvre d'Emmanuel Kant.

On sait qu'il s'agissait, pour Kant, d'interroger la raison par la raison, de comprendre la structure (ou "architectonique") de celle-ci, ce qui conduit à rechercher les limites de la connaissance humaine. Gaudet - comme déjà Husserl et les autres phénoménologues - tente d'aller plus loin, et il examine la relation entre le sujet et l'objet en tenant celui-là (pourquoi d'ailleurs le moi plutôt que le non-moi ?) comme "origine spontanée de l'institution de penser" (page 41). D'où, pour Gaudet, une conclusion programmatique : il faut développer la philosophie comme "fondation de l'existence de l'homme" (p. 41). C'est vrai que le surgissement de ce que Heidegger appellera l'être-pour-la-mort est le problème central de la philosophie, et l'on comprend que Heidegger (et Gaudet après lui) insiste sur le fait que la pensée (comme l'existence) se maintient dans la durée, d'où la question du temps, puis celle de la liberté (et de l'action), enfin celle de l'éthique : s'il s'agit de persévérer dans l'être, selon quelles modalités ? Comment être un homme, être "humain" ?

Je le répète, le livre est passionnant, et les kantiens comme les post-kantiens seront heureux de trouver de nouvelles phrases pour commenter de nouvelle manière les idées somptueuses et presque abyssales de leur Maître-à-Penser. Pour ma part, qui ne suis kantien que méthodologiquement, je vois (mais à chacun sa lecture !), béante, la faille du kantisme et de tous les idéalismes (en somme, Kant c'est Platon qui aurait lu Descartes et Hume) : ne pas parvenir à se départir de la tradition de l'invisible, de l'idéal, du sacré, du numineux (d'où nouménal), bref en rester à la conception archaïque d'un autre monde qui détermine ce monde-ci. Vouloir trouver l'institution du penser dans le sujet, dans le moi, c'est très exactement (mais avec une phraséologie moderne), vouloir réutiliser l'idée d'âme, de souffle, d'esprit invisible qui "anime" (anima) les corps et permet de penser. C'est un idéalisme, malgré l'acceptation de l'empirisme épistémologique par Kant, qui ne peut tout de même pas nier que tout ce qui se trouve dans l'entendement (der Verstand) y est arrivé par les sens (die Sinnlichkeit).

Toujours est-il que le livre de Gaudet est éclairant et utile. Il pose de bonnes questions. Qu'est-ce que l'homme, demande-t-il, sinon "une existence en quête de soi-même" ? Et alors, "l'homme peut-il accéder à une vérité dans la pensée de soi et de l'Être ?" (p. 88). Une des dernières phrases du livre interroge encore : quel est le sens du sujet transcendantal, à la fois rationnel et sensible, spirituel et corporel, c'est-à-dire le sens de l'homme "comme être sensible raisonnable habitant du monde" (p. 94). Tout le mystère est là. Que signifie "du monde" ? L'homme est-il du monde parce qu'il y a été jeté, par je ne sais qui, venant de je ne sais où ? Ou est-il du monde parce qu'il en fait partie, comme les oiseaux, le ciel bleu et les nuages ?

Pour info :

Librairie Filigranes (Bruxelles), extrait d'une conférence sur l'histoire des sciences :

www.youtube.com/watch?v=HZNSrBg25XQ

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article