Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Penser a contre-courant

29 Septembre 2013 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Politique, #Aphorismes

Grands destinsLes pompes funèbres aspirent les illusions et refoulent les vanités.

Quand on possède un peu d'intelligence, il faut éviter de s'en servir, car cela mène à la lucidité et donc au désespoir.

Les peuples pacifiques sont voués à l'obésité, à la mélancolie et à la disparition.

Quand tous les fils d'ouvriers seront devenus avocats, professeurs et journalistes, on ramassera les poubelles avec de belles paroles.

La Civilisation est basée sur le progrès, les cultures sur les regrets.

Peuple affamé n'a pas d'oreilles, mais il a des gonades.

Colt et Winchester ont fait plus pour la Civilisation que Pierre et Paul.

Ce politicien, qui fait beaucoup de vent, veut installer des éoliennes.

Contraception, avortement, euthanasie, peut-être les trois vertus (avant, pendant, après) d'une Humanité sereine, qui sait que trop d'humain tue l'humain.

Il faudrait peut-être davantage lutter contre le refroidissement de l'intelligence que contre le réchauffement du climat.

Il me semble pourtant qu'il y a moins à craindre d'un petit peuple qui se défend que d'une vaste population qui attaque.

Communisme, nazisme, islamisme : l'esprit humain ne cesse pas de pourrir.

Il a suffi d'un litre et demi de cervelle pour donner la Neuvième Symphonie et la Théorie de la Relativité. Que pourrait donner cent grammes en plus ?

J'aime beaucoup les énumérations et les listes et, dans quelques-uns de mes livres, je fus le magasinier des intelligences. Mais je n'ai pas le courage d'entreprendre le trop vaste inventaire des sottises.

L'évolution biologique est aveugle. Elle a donné Hitler et Staline aussi bien que Mozart et qu'Einstein.

Vouloir organiser une société humaine sans banquiers, c'est vouloir faire une soupe sans légumes. Car les légumes sont la substance même des soupes, comme l'échange des biens et des services est le fondement des sociétés.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ludo Moury 29/09/2013 13:44

La première phrase excellente.La deuxième,ça se discute
Pas de soupe sans légumes (les banquiers),mais surtout pas de soupe sans eau.Et l'eau , c'est nous, c'est le peuple.Des banquiers oui,mais des banquiers humains,pas des légumes qui pompent toute
l'eau, pour en revenir (pompe) à la première phrase.