Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Philosophe sans frontieres

22 Juillet 2013 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

J'ai passé une partie de ma vie professionnelle à enseigner que la philosophie n'est pas un enseignement, mais c'était vouloir vendre des peignes à des chauves. Car l'homme a besoin de convictions, c'est-à-dire de frontières mentales. Le Français moyen ou le Belge quelconque veulent des vérités, des vérités révélées, sacrées, et ils sont heureux quand ils entendent ce qu'ils veulent entendre. L'homme préfère croire plutôt que penser, les philosophes l'ont dit cent fois, mille fois. Mais qui écoute les philosophes ? N'est-il pas plus amusant d'écouter les bouffons, plus réconfortant de lire les prophètes ? Les Français et les Belges ne préfèrent-ils pas les cirques et les théâtres et les temples aux bibliothèques et aux laboratoires ?

Et pendant que les peuples s'agenouillent ou s'esclaffent, l'infâme poursuit sa progression et asservit les consciences. Et il est des "responsables politiques" qui vous annoncent fièrement qu'ils sont "fidèles à leurs convictions". Il y a, de par le monde, toutes sortes d'opinions qui vont dans tous les sens - homophiles et homophobes, racistes et antiracistes, libéraux et communistes, hollandistes et sarkozistes, végétariens et omnivores... - mais eux, ils ont leur conviction, depuis vingt ans, depuis quarante ans, toujours la même !!! Ils connaissaient la vérité à quinze ans déjà, peut-être même à cinq ans, car leur vérité est souvent celle de leur tribu. Comment appelle-t-on, en bon français, celui que ne change jamais d'avis ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article