Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Positivons, écrivons, il en restera quelque chose

9 Août 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Religion

Dans l'immensité de mes souffrances et dans la rage de voir se développer (mais ce n'est pas vraiment nouveau, sauf qu'il n'y a plus de terres libres pour recommencer...) des sottises innommables, dans ma déréliction au sein d'une foule d'abrutis optimistes et généreux (avec l'argent des autres), il me reste à écrire, à penser, et à attendre le spasme final. La France, qui a produit Descartes et Pasteur, a aussi produit Coluche et Rimbaud. Et pire encore...

Il me reste à écrire, et je continue mon Histoire des religions (c'est-à-dire des superstitions organisées), dont le premier volume est sorti il y a quelques mois, sous le titre "Curieuses histoires de la Pensée", chez Jourdan. C'est assez croquignolet.

Tout prend aujourd'hui des allures grotesques, parce que "le rire est le propre de l'homme". Le ricanement est la conclusion du penseur.

Pour info :

Librairie Filigranes (Bruxelles), extrait d'une conférence sur l'histoire des sciences :

www.youtube.com/watch?v=HZNSrBg25XQ

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Kesteman Michel 10/08/2011 09:30


Si à côté d'écrire, tu trouves le temps de lire, je suppose que tu lis Regis Debray?

Moi qui écris sans publier et agis en reportant d'écrire, je te salue.


philippe leuckx 09/08/2011 22:37


Te voilà bien pessimiste, ami-philosophe.
La France ne se réduit pas aux figures si éloignées d'un Rimbaud - qu'on admire le poète, qu'on déteste le trafiquant d'armes - ou d'un Coluche - révélateur social de tous les délires d'une société
-!
Il reste d'honnêtes artisans d'une pensée (oui, le mot est volontairement choisi!) : il suffit de lire un Quignard, toujours en avance de deux ou trois générations d'écritures, ou d'autres, un
Serres, pour prendre un philosophe des sciences (comme toi)...