Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Propos sur le capitalisme

2 Novembre 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com

Un vieux récit hébreu expliquait qu'après le temps des vaches grasses vient toujours le temps des vaches maigres. Ce mythe a été réactualisé par Karl Marx qui, il y a maintenant plus de cent ans, exposait qu'après le temps du capitalisme viendra celui de la dictature du prolétariat, ou "révolution", c'est-à-dire des émeutes, des destructions et des pillages, des incendies et des massacres. En tenant compte de l'histoire, on voit d'abord qu'en effet il peut arriver qu'un capitalisme soit détruit quelque part, mais c'est pour être remplacé par un autre. Généralement, un capitalisme libéral et bourgeois est remplacé par un capitalisme d'Etat (national et socialiste). Car le capitalisme n'est pas un mode de gouvernement et d'organisation sociale, c'est le fait bien établi qu'il faut des capitaux pour faire quelque chose ! Une société ne peut pas davantage se passer de capitalisme qu'un individu de respiration. Même à l'Âge de la Pierre, il fallait du silex pour tailler des grattoirs et des couteaux... Nationaliser les banques - l'acte-fétiche des "anticapitalistes" - consiste à remplacer des cadres mercenaires par des cadres fonctionnaires, c'est-à-dire des hommes par d'autres hommes. Car il faut des cadres pour diriger une banque, qu'elle soit d'Etat ou privée. Des hommes : plus ou moins cupides, plus ou moins intelligents, plus ou moins honnêtes... Je ne vois pas en quoi un homme engagé par un Etat serait d'office meilleur qu'un homme engagé par une société privée. J'ai même l'idée que ce pourrait bien être tout le contraire.

 

Dans leur gestion, des banques privées comme des Etats commirent de lourdes fautes, aussi bien ! Quelques Etats furent même des champions de la gabegie, comme la Grèce. Et les historiens du XXIIe siècle (mais y aura-t-il encore des historiens dans le futur Moyen Âge qui s'annonce ?) diront si la conquête spatiale fut la cause effective de l'écroulement financier, économique et politique des USA ? Certes, il importait aux Américains de surpasser les Soviétiques en armement, mais était-il nécessaire d'aller jusque sur la Lune ? Il y a plus de moyens de gaspiller des dollars que de moyens d'en amasser...

 

Mais peut-être que finalement Marx avait raison, et que l'Occident entre dans l'ère des vaches maigres. Il faut alors se préparer, dans nos pays, aux émeutes, aux destructions et aux pillages, aux incendies et aux massacres. Dans nos grandes villes, des bandes circulent déjà, sans rencontrer d'obstacles, et "se font la main" pour le carnage du grand soir. Nous verrons bientôt si l'Occident a eu raison - si ce fut de "bonne gouvernance" - à l'intérieur d'entretenir des armées de chômeurs et d'affaiblir les forces de l'ordre (on ne peut pas consacrer les capitaux destinés aux allocations de chômage à l'équipement des policiers), à l'extérieur de vendre des armes sophistiquées à ses ennemis !

 

Car avec un euro ou un dollar, on ne peut pas tout acheter, et il a fallu choisir : aller sur la Lune ou éduquer les masses, entretenir des chômeurs ou former des techniciens, danser tout l'été ou récolter des réserves pour l'hiver. Il me semble que, depuis déjà quelques temps, les Etats n'ont pas toujours fait les bons choix. Il s'en suivra de grandes souffrances. Mais ce n'est, au fond, pas vraiment nouveau, et les philosophes grecs le répétaient déjà : "tous les hommes sont mortels".

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article