Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Science et sottise

25 Février 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Science

J'aurais dû écrire "connerie", pour être compris (?) par les plus jeunes. Car savent-ils encore ce qu'est la sottise, l'état le plus répandu de la condition humaine ? Or donc, quel est le problème de l'Humanité, aujourd'hui ? Les émeutes en Tunisie, en Egypte et en Libye ? Le réchauffement du climat avec les destructions qu'il entraîne dans les pays civilisés ? L'abaissement de la norme de tolérance des comportements agressifs dans les pays qui se croient civilisés ? La disparition prochaine des minerais de molybdène et de praséodyme ? L'explosion démographique dans des pays où ceux qui n'ont pas à manger pour eux-mêmes font des enfants condamnés d'avance à la famine ? Tout cela est inquiétant, certes, mais il me semble que le plus grave danger est le retournement qui s'annonce du processus qui a fait sortir l'Europe (chrétienne, pourtant) du Moyen Age. En 1543 (Copernic et Vésale) : l'avènement de la science. En 2011 (ou à peu près, le recul nous manque) : disparition de la science. Devenue trop difficile pour être comprise sans effort prolongé, elle est abandonnée par les "intellectuels" (comme ils disent) qui préfèrent les religions (et Dieu, dans tout ça ?...), les idéologies (Marx n'est pas encore mort, hélas), les phraséologies pompeuses (c'est la faute à l'ENA ou à l'ENS ?...). Quand des représentants de l'intelligentsia avouent ne rien comprendre au nucléaire, aux OGM, quand ils croient qu'un moulin à vent peut égaler une centrale électronucléaire ou que l'on peut obtenir de l'énergie en allant chercher de l'hélium sur de lointaines planètes, ou que l'on peut combattre la criminalité par des mesures de prévention, ou qu'il suffit de travailler moins pour gagner plus (les trop fameuses 35 heures), c'est à désespérer de l'intelligence humaine. Le savoir de quelques-uns a désormais (à vrai dire, cela remonte à Einstein, 1905, ou même à Newton, 1687) dépassé de manière sans doute irréversible la capacité de compréhension de tous les autres. Et ne pas oublier que les décisions se prennent "démocratiquement", c'est-à-dire par la majorité !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article