Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Articles avec #aphorismes tag

Ce que je crois

7 Octobre 2014 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Aphorismes

Dans les années 1950, l'éditeur Grasset a publié une collection "Ce que je crois", dans laquelle il donnait la parole à quelques intellectuels en vue afin qu'ils exprimassent leurs convictions. Je me souviens avoir, dans mon adolescence, particulièrement apprécié le volume rédigé par le biologiste Jean Rostand, qui affirmait, dans le style clair et avec l'ironie délicieuse d'un Descartes ou d'un Voltaire, son matérialisme et son athéisme, au grand scandale de nombreux lecteurs. Je ne trouverais pas, en notre siècle pudibond, "spirituel" et droits-de-l'hommiste, d'éditeur pour publier mon "Ce que je crois". Car la France de François Hollande et de Bernard-Henri Lévy (et a fortiori la Belgique de Geluck et d'Annie Cordy) s'étranglerait d'indignation en apprenant ce que je crois.

Car je pense, après plus de cinquante années de lecture, de travail philosophique (de déconstruction de la phénoménologie et de l'existentialisme) et d'écriture, que :

la science est l'unique chemin de connaissance,

la technique est ce qui distingue l'homme de la bête,

l'industrie est la seule gloire de l'Humanité,

les religions et la "spiritualité" sont "le sale de l'homme",

la littérature n'est pas autre chose qu'un divertissement, comme le bilboquet ou le jeu de quilles,

de nombreux poètes belges célébrés par les instances de promotion des "lettres belges" sont des imposteurs,

toutes les cultures ne se valent pas, et la culture des Anglais au XVIIIe siècle fut supérieure, par exemple, à celle des Romains sous Claude ou sous Caligula,

une collectivité humaine ne doit pas dépenser plus que ce qu'elle gagne,

une collectivité humaine doit soutenir ses producteurs à produire des biens (utiles) et des services (nécessaires),

une collectivité humaine doit inciter ses consommateurs à devenir producteurs,

la "dignité humaine" n'existe pas plus que celle du ver de terre, mais si elle existait elle serait la recherche du savoir et la maîtrise de la production,

l'énergie nucléaire était une chance pour la Civilisation, mais les civilisés ont préféré les fantasmes de l'Espoir aux données de la Science,

l'homme n'est pas plus "sacré" qu'un morpion ou qu'un moustique,

il faut aimer son prochain moins que soi-même et plus que son lointain,

l'union des Européens et plus largement des Civilisés est le seul espoir de la France, hélas...

la France va bientôt disparaître, physiquement sous les inondations et culturellement du fait de l'immigration musulmane.

Lire la suite

Penser a contre-courant

29 Septembre 2013 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Politique, #Aphorismes

Grands destinsLes pompes funèbres aspirent les illusions et refoulent les vanités.

Quand on possède un peu d'intelligence, il faut éviter de s'en servir, car cela mène à la lucidité et donc au désespoir.

Les peuples pacifiques sont voués à l'obésité, à la mélancolie et à la disparition.

Quand tous les fils d'ouvriers seront devenus avocats, professeurs et journalistes, on ramassera les poubelles avec de belles paroles.

La Civilisation est basée sur le progrès, les cultures sur les regrets.

Peuple affamé n'a pas d'oreilles, mais il a des gonades.

Colt et Winchester ont fait plus pour la Civilisation que Pierre et Paul.

Ce politicien, qui fait beaucoup de vent, veut installer des éoliennes.

Contraception, avortement, euthanasie, peut-être les trois vertus (avant, pendant, après) d'une Humanité sereine, qui sait que trop d'humain tue l'humain.

Il faudrait peut-être davantage lutter contre le refroidissement de l'intelligence que contre le réchauffement du climat.

Il me semble pourtant qu'il y a moins à craindre d'un petit peuple qui se défend que d'une vaste population qui attaque.

Communisme, nazisme, islamisme : l'esprit humain ne cesse pas de pourrir.

Il a suffi d'un litre et demi de cervelle pour donner la Neuvième Symphonie et la Théorie de la Relativité. Que pourrait donner cent grammes en plus ?

J'aime beaucoup les énumérations et les listes et, dans quelques-uns de mes livres, je fus le magasinier des intelligences. Mais je n'ai pas le courage d'entreprendre le trop vaste inventaire des sottises.

L'évolution biologique est aveugle. Elle a donné Hitler et Staline aussi bien que Mozart et qu'Einstein.

Vouloir organiser une société humaine sans banquiers, c'est vouloir faire une soupe sans légumes. Car les légumes sont la substance même des soupes, comme l'échange des biens et des services est le fondement des sociétés.

 

 

Lire la suite