Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Articles avec #intelligence artificielle tag

Un dimanche de Jean Baudet

13 Mars 2016 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Philosophie, #Intelligence artificielle

C'est aujourd'hui dimanche ! Levé à sept heures et demie. La première épreuve de la journée : sortir de mon lit. Douche. Salle de bain inondée des accents suaves du concerto pour clarinette de Mozart. Petit déjeuner. Confiture de fraises. Café au lait. Trier mes idées, qui forment le flux incessant de ma rumination mentale. C'est le travail du philosophe de trier des idées. D'un côté, le gros tas de mes idées noires. De l'autre, quelques rares idées roses : le sourire et le courage de ma femme, malgré la maladie. Mes deux filles, qui viennent cet après-midi. Quelques idées rosses, également, qui m'enchantent, sur la sottise de cet écrivain qui prend les extravagances de sa plume pour des valeurs universelles. Mais je n'écrirai pas son nom sur mes cahiers, ni sur mon pupitre ni sur les arbres, ni dans ce blog.

Je devrais concentrer mes travaux de la journée - à chaque jour suffit sa peine -, faisant fi du repos dominical, sur la continuation de ma réflexion épistémologique. Poursuivre ma recherche sur la cognition et sur la vérité. Comment des hommes (et moi en particulier) sont-ils capables d'acquérir des savoirs conformes à la réalité ? Autrement dit : la réalité est-elle cogniscible ? Est-elle dicible ? En cinquante ans de lectures et de recherches, je suis arrivé à la presque conviction (je laisse une part au doute) que la connaissance exige la collaboration de deux opérations de l'esprit, l'observation et le raisonnement, correspondant à ce que les Grecs appelaient la technè et le logos. Car les origines de l'observation (chez le genre humain, dans l'histoire, et chez l'enfant, dans la psychogenèse) résident dans la technique (le primitif et l'enfant font des gestes pour accéder à leur environnement). Et car le raisonnement n'apparaît qu'avec l'invention du langage. L'homme n'arrive à comprendre que par l'opération des sens et par le développement des paroles. Tout cela correspond aux enseignements de la philosophie classique (par exemple la collaboration de la Sinnlichkeit et du Verstand chez Kant), et à ceux de la psychologie expérimentale (les "facultés mentales"). Mais le noeud du problème est dans la connexion entre le perçu et le réel, c'est-à-dire dans le lien entre l'épistémologie et l'ontologie. Quelques heures de réflexion, par un bel après-midi à la fin de l'hiver, ne suffiront pas.

Il faudra peut-être attendre la maturation de la neurologie, des sciences cognitives et des techniques d'intelligence artificielle et de robotique ! Il a fallu attendre la lunette astronomique de Galilée pour faire cesser (sauf chez quelques fanatiques) l'hésitation entre géocentrisme et héliocentrisme. Il suffira peut-être de construire un robot doué de sensibilité, de mémoire, d'imagination, d'intelligence et de volonté pour devoir admettre la matérialité de l'esprit.

Lire la suite