Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Articles avec #philosophie tag

L'idée de philosophie

14 Août 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Philosophie

La mission du philosophe est de désarticuler les traditions, de déconstruire les certitudes, les slogans, les préjugés, les idées toutes faites, les pensées sanctionnées par les organisations religieuses, politiques ou culturelles - on ne dénoncera jamais assez la profonde origine commune du religieux, du politique et du culturel, c'est-à-dire de la croyance. Ainsi le philosophe doit-il s'attaquer à des idées forcément dominantes, sacralisées (y toucher est blasphématoire), soutenues par tout un appareil de propagande trouvant un excellent allié dans la paresse intellectuelle des peuples. Il doit même s'attaquer à de nombreux philosophes, collègues fourvoyés dans les nouvelles superstitions. Ainsi, le philosophe est-il haï par les prêtres de toutes sortes, honni par les politiciens de tous bords, et exécré par les chevaliers de la "culture". Il est en danger permanent, et doit se souvenir du sort que les Athéniens ont réservé à Socrate. La démocratie ne peut pas supporter la pensée libre, car si elle est vraiment libérée de toutes contraintes et de toute émotion préalable, que pourrait-elle conclure de la véritable définition de la démocratie: le gouvernement de tous par tous ?

Mais il faut s'être familiarisé longuement avec les spéculations les plus profondes et s'être défait des convictions les plus fortement ancrées dans sa propre personnalité (car l'on naît inéluctablement au sein de traditions, devenues comme inconscientes et d'autant plus tenaces, véhiculant des idées infondées comme "humain", "valeur", "sacré", "droit", etc.), pour comprendre l'idée même de philosophie. Quiconque n'est pas capable de penser au-delà du bien et du mal.

Pour info :

Librairie Filigranes (Bruxelles), extrait d'une conférence sur l'histoire des sciences :

www.youtube.com/watch?v=HZNSrBg25XQ

Lire la suite

Universel

31 Mai 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Philosophie

Si la philosophie doit s'intéresser à l'universel, elle doit se pencher sur l'échec, la rupture, le défaut, sur ce fait que rien de connu n'est parfait et éternel. Même les étoiles meurent, nous apprennent les astronomes. Et un texte devient littéraire, malgré les éléments concrets dont il nous parle (la vie de tel homme, dans telle ville, à tel moment...), justement quand il atteint l'universel, c'est-à-dire le commun-à-tous. Tous les hommes sont égaux par leur sottise, et ce qui importe, ce n'est pas les amours de Madame Bovary ou l'ambition de Julien Sorel, mais ce que vraiment tous les hommes ont en partage. Même la bêtise, pourtant vraiment très répandue, est au fond inégale entre les humains. La capacité de parler, par exemple (pas celle de penser, qui est très rare), ou celle d'inventer des mythes, ou peut-être plus décisivement encore, celle de posséder un anus.

 

Pour les happy few : la méditation qui précède est une instrospection phénoménologique qui, après avoir pratiqué l'époché du "culturel" et la "mise entre parenthèses" des idéologies, aboutit au matérialisme par le cul.

Lire la suite

Notre cheminement philosophique

25 Mai 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Philosophie

Toute vie est tragique, avec ses moments de bouffonnerie et son ridicule. L'humeur varie, mais l'absurde reste. Ainsi de mon travail, qui a donné des textes purement littéraires (c'est-à-dire sans importance) et des écrits de circonstance (idem). Est-il vraiment essentiel - je veux dire d'une importance qu'il faudrait admettre - de dénoncer la sottise du moralisme, l'inanité de la poésie qui se prend pour pensée, ou la vacuité de constructions philosophiques qui, sous les apparences d'échafaudages notionnels, ne sont que terminologies prétentieuses - dont l'Ecole Normale Supérieure fut un fécond vivier ? Mais je revendique néanmoins la continuité sincère et désespérée de mes phrases de recherche authentique. J'ai méprisé les moralismes comme ceux d'un Montaigne ou d'un Pascal, et j'ai parfois douté de l'authentique profondeur d'un Husserl, mais je ne peux que reconnaître mon effort, dont je connais le prix. Je ne fais pas des phrases de littérateur, mais je construis une philosophie - ce qui consiste à beaucoup détruire. Comme c'est difficile ! Et quelle solitude !

Lire la suite

Philosophie chez les Belges

22 Mai 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Philosophie, #Belgique

Développer un ensemble cohérent d'idées sur les choses dans un des pays les moins intellectuels du Monde. Tenter la synthèse des histoires (science, religions, littératures...) dans un pays où l'enseignement de la chronologie est interdit. Ecrire pour le "grand public" dans un pays où il n'y a pas de "petit public". Aux difficultés énormes du travail philosophique (il ne s'agit pas d'une discipline "spécialisée" qui se contente de l'exploration d'un phénomène bien circonscrit) s'ajoutant celles liées à la domination d'une Pensée unique (ou plutôt d'une Non-Pensée) qui privilégie les croyances au détriment des réflexions, le qualitatif émotionnel au détriment du quantitatif lucide, la dérision au détriment de la recherche. Penser en technicien de la pensée, en penseur de la technique, plutôt qu'en spécialiste de l'éphémère et des bières d'abbaye.

Lire la suite

Mise au point

13 Mai 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Philosophie

Epistémologie :

- éditologie, c'est-à-dire dépasser Gaston Bachelard et Michel Foucault par la prise en compte de la technique dans une approche diachronique de la scientificité.

Ontologie :

- matérialisme, conduisant à l'athéisme et à l'anti-humanisme.

Axiologie :

- nihilisme.

Ethique :

- négation des idéologies et des superstitions, et construction des principes d'un vivre-ensemble dans une perspective épicurienne et existentialiste.

Politique :

- centrisme à base scientifique, mettant en oeuvre les possibles socio-économiques.

 

Lire la suite

Science et philosophie

29 Avril 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Science, #Philosophie

Lavoisier fut le plus grand physicien du XVIIIe siècle, comme Kant fut, à la même époque, le plus grand penseur.

Questions :

Qu'a-t-on découvert de CERTAIN en physique et en chimie depuis Lavoisier ?

Qu'a-t-on découvert de CERTAIN en philosophie depuis Kant ?

Lire la suite

Post-existentialiste

31 Mars 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Philosophie

Je lis parfois des interviews d'intellectuels, et je suis quelque peu lassé par les lieux communs qui s'y agitent. Mes racines, mes convictions, ma vie qui compte moins que mon oeuvre, ma recherche de sens, mon respect des autres (surtout les plus lointains ou les plus minoritaires), etc. Tout cela est quelque peu écoeurant. Mais me fait penser à ma propre démarche, à mon itinéraire philosophique, à mes résultats et à mes échecs. Je suis post-existentialiste, post-rock and roll, post-structuraliste, post-historien de la science. Car il est vrai que j'ai eu quelque penchant pour Jean-Paul Sartre et Martin Heidegger, pour Elvis Presley, pour Michel Foucault et Jean Piaget, pour George Sarton et Gaston Bachelard. On ne peut construire que sur les ruines des autres, et Sartre et Heidegger sont en ruines, indéniablement. Mais Aristote tient le coup, me semble-t-il... Qui verra que l'esthétique masque le plus souvent une idéologie banale, majoritaire, et insipide ?

Lire la suite

Enfer et damnation !

28 Janvier 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Philosophie

Ce n'est pas l'existence de Dieu qui intéresse la philosophie, on s'en fout du Grand Barbu ! Et encore moins le sens de l'Etre, malgré les si belles phrases de Martin Heidegger. C'est l'idée d'enfer qui seule compte, et des millions de braves gens ont vécu dans l'angoisse à cause d'une fable inventée par les peurs ancestrales. Car enfin, comme dirait Pascal, si quand même ? Si, malgré tout !... Un cancer en phase terminale, sans morphine, et pour l'éternité ! Il y a de quoi faire frémir les plus forts. Mais, débarrassé de cette angoisse, l'homme n'a plus rien à craindre. Même les souffrances les plus atroces ne durent pas éternellement. Et si l'Enfer n'existe pas, alors, vraiment, oui, tout est permis ! Les gnangnanderies sur "l'Autre" et sur les "droits imprescriptibles" de l'Homme n'y changent rien.

Lire la suite

L'aventure de la pensée humaine

8 Janvier 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Histoire, #Philosophie

J'ai tenté, dans un effort en somme insensé, de reconstituer l'aventure de la pensée humaine, ce que Hegel nommait la destinée de l'Esprit, et j'ai certes rencontré des moments admirables dans cette histoire, avec le côté glorieux de la Science et le versant sombre des superstitions. Mais les plus hauts moments de la pensée sont construits sur quelques humbles "réalisations" de la Technique, de l'homme qui travaille de ses mains. En 1905, Einstein bâtit la sublime Relativité en méditant sur la rotation d'un moteur électrique, et en 1610 Galiée découvre de nouvelles étoiles en jouant avec deux morceaux de verre. Et l'algèbre - inventée par le Grec Diophante - s'est développée, dans les riches cités de la Renaissance italienne, parce que des marchands cupides voulaient faire le compte exact de leurs avoirs et de leurs dettes.

Lire la suite

Il importe d'être sérieux

7 Janvier 2011 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Philosophie

La philosophie peut être appelée esprit de sérieux. Elle doit se tenir à égale distance des divertissements légers de la littérature (qui risque à tout moment de sombrer dans la poésie, voire dans l'humour) et des amusements plus sévères mais néanmoins anodins de la science (qui risque de dégénérer en érudition ou en dogmatisme). C'est pourquoi la philosophie déteste la culture, qui le lui rend bien.

Lire la suite
<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>