Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Le rejet stupide des différenciations

23 Août 2012 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Politique

La société contemporaine souffre de plusieurs maux liés à l'explosion démographique, qui bouleverse les rapports entre les hommes et qui altère dangereusement la capacité de penser. Parmi les symptômes les plus inquiétants de la dégénérescence intellectuelle en voie de généralisation, il y a le rejet compulsif de la prise en compte des différences.

 

On (il faudrait que les sociologues et les historiens aient l'honnêteté intellectuelle de désigner ce "on") nous fait croire qu'il n'y a pas de différence entre un homme et une femme, entre un scientifique et un ignare, entre un criminel et un honnête homme, entre un autochtone et un immigré, entre un élève intelligent et travailleur et un élève retardé mentalement et paresseux, entre une musique de tam-tam et une symphonie de Mahler, entre une comédie de Molière et un sketch de Palmade, entre un poème de Nerval et une éructation de Jean-Pierre Verheggen, entre la théorie de la relativité et une divagation de Mallarmé ou de Maeterlinck.

 

Or, la différence est le criterium de l'intelligence. Savoir "faire la différence" est la condition sine qua non du progrès humain. Il faut d'abord distinguer, et séparer soigneusement les torchons des serviettes.

 

Penser, c'est séparer. Vivre, c'est dire non !

 

Pour info vidéo :

Librairie Filigranes (Bruxelles)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article