Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean C. Baudet

Souvenir (petit poeme en prose)

5 Août 2017 , Rédigé par jeanbaudet.over-blog.com Publié dans #Poème

J’aimais ton visage et ses rires, j’aimais ta voix ses paroles et ses phrases, j’admirais ton bracelet d’argent finement ciselé et nous marchions dans les parcs et les petits buissons, dans les forêts et les grands arbres, dans les savanes et les hautes herbes.

J’admirais tes yeux calmes, je chérissais ta démarche et tes gestes et tes petites fioles de parfum et tes boîtes à bijoux, et nous allâmes dans les musées voir les statues, dans les salles de concert écouter les musiques, dans les grands magasins pour acheter de jolies choses.

Ta chevelure m’enthousiasmait, et je contemplais tes robes, heureux de ta jeunesse, de tes sourires, des rues où tu étais, des boulevards où tu étais, de nos voyages, de nos jours et de nos nuits.

J’aimais te voir à Paris et au Caire, à Beyrouth et à Léopoldville – te souviens-tu de la chaleur et des odeurs de brousse ? –, à Bruxelles et à Florence et à Athènes, surtout à Athènes – te souviens-tu de ce soir sur l’Acropole au clair de lune ?

Tu me parlais, tu m’écoutais, tu vivais, nous marchions ensemble dans les parcs, dans les forêts, dans les savanes et dans les grands magasins.

Tu étais la princesse de mes rêves et la reine de mon existence et la raison de mon être et la saveur de mes soirs et la compagne de mes bonheurs. Tu marchais dans la foule à Paris, dans la pluie à Lille, dans le soleil à Rome, et j’étais près de toi. Tu écoutais les symphonies, les concertos, les sonates, tu dessinais et tu peignais à l’huile ou à l’acrylique, et je contemplais tes tableaux.

Tu me donnas deux filles, et je retrouvai ton visage et ses rires dans leurs jeux d’enfants.

Tu étais avec moi.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article